Un 26 mai syndical et citoyen

Mis à jour le 23.05.18

La FSU et le SNUipp appellent à participer à la mobilisation citoyenne du 26 mai en invitant le mouvement syndical à se retrouver pour défendre et développer les services publics.

Depuis son arrivée au pouvoir, le gouvernement poursuit une politique qui favorise les plus riches au détriment des plus fragiles et des classes moyennes. A cette injustice sociale, s’ajoute une injustice fiscale qui profite aux plus fortunés. Dans le même temps, il réduit les capacités d’action des services publics. Les mécontentements se multiplient notamment, dans la Fonction publique, à la SNCF, à Air France, mais aussi chez les jeunes et les retraités.
La FSU, comme le SNUipp, défend l’idée d’une société plus juste qui suppose de préserver et de développer les services publics garants d’un modèle social qui protège les plus faibles.
Dans cette optique, elle a appelé à la mobilisation citoyenne du 26 mai, dite "marée populaire", en invitant le mouvement syndical à se retrouver pour faire valoir des alternatives aux politiques en cours et porter ses revendications sur le financement et le développement des services publics.