L'élémentaire
| 23.05.16

L’école élémentaire publique accueille près de 3,6 millions d’enfants de 6 à 11 ans qui, pour la grande majorité d’entre eux, ont été scolarisés à l’école maternelle. Les apprentissages fondamentaux qui y sont dispensés constituent les fondements des autres apprentissages et leur maîtrise apparaît, de fait, une condition indispensable au bon déroulement des parcours des élèves. Les enseignements leur offrent des entraînements systématiques à la lecture, à l’écriture, à la maîtrise de la langue française et des mathématiques, ainsi que de solides repères culturels. Les élèves en difficulté doivent pouvoir bénéficier d'un enseignement différencié et d'une aide personnalisée si besoin auprès de personnels spécialisés dès que les premières difficultés apparaissent et avant qu’elles ne soient durablement installées.

Le nouveau décret sur les ORS est paru
| L'école et la classe | 28.04.17

Malgré l'opposition de la FSU et d'une majorité d'organisations syndicales qui avaient voté contre le projet, le ministère publie un décret sur les obligations de service des enseignants qui ne répond en rien aux besoins d'allègement de la charge de travail. Pire il dégrade les conditions d'exercice d'enseignants sur certaines missions.

Outiller tous les élèves, dès la maternelle !
| 27.01.17

Le terme d'enseignement explicite est apparu récemment dans au moins deux textes officiels d'importance, le référentiel de l'éducation prioritaire et les nouveaux programmes de 2015. Si chacun peut s'accorder qu'il est essentiel que les élèves comprennent ce que l'on attend d'eux, de quoi parle-t-on exactement quand on évoque « un enseignement plus explicite » ?