La grève du 22 mars dans les médias

Mis à jour le 22.03.18

La mobilisation des fonctionnaires jeudi 22 mars pour défendre les services publics a fait l'objet de nombreux articles

Les médias se sont tournés vers le SNUipp-FSU afin de connaître le taux de grévistes estimé dans le premier degré et les motivations enseignantes pour rejoindre ce vaste mouvement de défense des services publics. Ainsi Le Café pédagogique , BFM, Capital, Libération ou France 24 . Pour le Snuipp, "c'est une première étape. Les enseignants sont sensibles à la plateforme qu'on défend, par exemple sur les salaires. Mais il nous faut redoubler d'efforts pour expliquer la dégradation du service public qui se prépare".

Public Sénat a recensé les revendications sous forme d'infographie. Pour l’Éducation nationale, il cite le SNUipp-FSU et ses demandes de meilleures conditions de travail, des classes qui ne dépassent pas 25 élèves (et 20 en éducation prioritaire) mais aussi une meilleure considération de la profession et une « reconnaissance des qualifications des agents.Après 15 ans d’exercice, les enseignants du primaire en France sont payés 22% de moins en moyenne que leurs homologues exerçant dans les autres pays de l’OCDE ».

22 mars

Durant la journée du 22, la situation a été suivie massivement, dans la rue comme sur le net: 400 000 manifestants en France pour le Huffington post et Bernadette Groison pour la FSU a répondu aux questions de RTL ou  encore d'Europe 1; "Il y a un un désaccord profond, un malaise chez les fonctionnaires."