L’animal dans tous ses états : le palmarès

Mis à jour le 25.03.19

min de lecture

snuipp.fr dévoile la liste des classes lauréates du concours « L’animal dans tous ses états ». Un palmarès cette fois encore difficile à établir pour un jury qui félicite l’ensemble des participantes et des participants.

Reportage sur la classe gagnante

concours

Délibérations

188, c’est le nombre de classes qui cette année s’étaient inscrites au concours organisé par le SNUipp-FSU en partenariat avec la BnF, la Ligue de l’enseignement, le Café pédagogique et les maisons d’édition Rue du monde, l’école des loisirs, le Rouergue, Thierry Magner et Fleurus.
Des classes qui autour du thème de « L’animal dans tous ses états » ont rivalisé d’inventivité. Un vrai régal pour les membres du jury qui avaient la tâche délicate d’établir le palmarès.
« On est vraiment dans de la créativité », souligne Alain Serres des éditions Rue du monde. « Avec des enfants qui font naitre une vache d’une boule de terre, un texte d’une poignée de mots ! » Caroline Doridot, du service Éducation artistique et culturelle de la BnF, a eu « de vrais coups de cœur, même avec de petites choses qui a priori ne paient pas de mine, qui sont parfois maladroites dans la réalisation, mais qui sont très touchantes. »

De la difficulté à choisir

Il y avait vraiment tous les formats possibles dans les productions présentées. Des livres pop-up, de la 3D, un cirque miniature, de la vidéo et des chansons, des tableaux de fil de fer… Et il en aura fallu du temps, au jury, pour établir la liste des classes lauréates.
« Je suis très sensible à l’aspect graphique, mais aussi au parcours pédagogique qui est sous-jacent. Les multiples chemins qui ont été explorés pour arriver au produit fini. Tout en restant attentive à la place laissée aux enfants dans la réalisation. », détaille Coline Ribue, de L’école des loisirs. «Il faut que je sois séduite, surprise par un point de vue original », complète Caroline Doridot. « On perçoit des investissements forts de la part des enseignants et leurs élèves qui mettent la barre très haut et qui sans doute sont eux-mêmes étonnés par la qualité de leurs réalisations, s’enthousiasme Alain Serres. Avec des choses audacieuses, ce qui est précieux, dans le contexte de l’école d’aujourd’hui ! »
Et au bout d’un débat serré, ce sont finalement les CM1 de Thierry Schiavi, à l’école de Cépet en Haute-Garonne, qui remportent le séjour en classe de découverte offert par la Ligue de l’enseignement. Mais de nombreux autres prix ont été décernés à une vingtaine de classes (Voir ci-dessous).
Rendez-vous à l’automne pour un nouveau voyage autour d’un autre thème.

Vidéo des œuvres