Le langage pour apprendre

Mis à jour le 18.02.18

Il existe un langage spécifique à l'école qui n'est pas le langage pour s'exprimer ou pour raconter mais un langage qui sert à questionner

La langue n’est pas le langage. Pour la chercheuse élisabeth Bautier la distinction est fondamentale. Il existe bien un langage spécifique à l’école qui n’est pas le langage pour s’exprimer ou pour raconter mais un langage qui sert à questionner, à réfléchir, à apprendre. Cet instrument essentiel, vite maîtrisé par les « bons élèves », doit être appris par les enseignants aux enfants qui le méconnaissent. 

Élisabeth Bautier, professeur émérite en sciences de l'éducation (université Paris 8, équipe Circeft Escol), privilégie l'entrée langagière pour traiter des questions de différenciation sociale, d'apprentissage, d'enseignement. Elle travaille à la compréhension de l'évolution de l'école, du curriculum, des discours et pratiques scolaires et à ses incidences sur les inégalités scolaires. Dernier article paru : « Et si l’oral permettait de réduire les inégalités » in les dossiers des sciences de l’éducation n°36.

La vidéo

L'interview complète

Bautier Uda