Apprendre à lire : pas si simple

Mis à jour le 23.12.17

Une vaste étude sur l'enseignement de la lecture a été conduite par Roland Goigoux et son équipe. Avec près de 131 classes de CP observées, les auteurs de l'étude ont pu dégager quelques pistes de réflexions et des points d'appuis pour conduire un enseignement des plus complexe.

Les carences du système éducatif français en matière d’apprentissage de la lecture sont réelles.
Elles reviennent comme les feuilles d’automne à chaque évaluation CEDRE, PIRLS ou PISA, à chaque journée Défense et citoyenneté qui évalue les compétences en lecture des jeunes Français. Faut-il se résoudre à cette fatalité insupportable quand l’acte de lire prend de plus en plus d’importance dans la vie quotidienne ? 

L'équipe de Roland Goigoux a pu établir un certain nombre de constats par l'observation des pratiques d'enseignantes et d'enseignants de CP. Le premier des enseignements qu'ils en ont tiré est que ceux ou celles qui étudient trop peu, trop lentement ou trop tardivement les correspondances graphèmes-phonèmes pénalisent leurs élèves. Mais ils ont aussi observé qu'il y avait par ailleurs très peu d'enseignement de la compréhension au CP. 

Aussi pour l'équipe du laboratoire ACTE, aucune composante de l'enseignement de la lecture ne doit être mise de côté et ce dès le CP. Ils proposent de construire une pédagogie explicite de l’enseignement de la compréhension de textes entendus. Une manière de lutter contre la reproduction des inégalités sociales dans ce domaine. 

La vidéo avec des témoignages en classe  

L'Interview seule

Lire l'interview de Roland Goigoux dans Fenêtres sur cours

ITV RGoigoux

Lire le dossier complet sur la lecture dans Fenêtres sur cours

dossier lecture

Le diaporama de la conférence 

diapo_goigoux