Développer la mixité scolaire

Mis à jour le 18.02.18

La cour d’école comme objet de réflexion sur plus d’égalité filles-garçons

Edith Maruejouls, géographe, a mis en évidence l’occupation inégalitaire des espaces publics, se transformant très souvent en espaces masculins. La cour d’école en fournit un exemple en laissant une place écrasante à des jeux pratiqués presque exclusivement par des garçons, avec une place prépondérante du football. La chercheuse propose de réfléchir autour d’une réappropriation des espaces plus égalitaire.

La vidéo

Après 14 ans comme experte sur les questions d’égalité dans l’espace urbain, notamment sur les politiques de jeunesse en lien avec celles de la politique de la ville, Edith Maruéjouls, géographe, a créé un bureau d’études l’ARObE (Atelier Recherche Observatoire Égalité) qui accompagne la mise en œuvre des politiques publiques d’égalité intégrée. Elle propose d’analyser les phénomènes sociaux sous l’angle du genre et s’est notamment intéressée aux cours de récréation.

L’interview complète

Edith Maruejouls