Les raisons du 22 mars #7

Mis à jour le 15.03.18

Gagner un métier pour les AESH

Depuis la rentrée 2014, un "statut" d'accompagnant des élèves en situation de handicap a été créé, premier pas dans la reconnaissance des missions exercées jusqu'à présent par les AVS ou les AED. Pour autant, ce cadre d'emploi reste largement insuffisant et ne règle pas la précarité des personnels exerçant cette fonction. En tant que contractuels de la Fonction publique, leur "statut" se heurte aux limites des besoins fluctuants d’accompagnement des élèves, aux temps incomplets imposés et à des salaires insuffisants.

AESH

Se mobiliser le 22 mars, c'est revendiquer un vrai statut pour les AESH