Les raisons du 22 mars #1

Mis à jour le 13.03.18

Un pouvoir d’achat en berne

Le gouvernement a annoncé un nouveau gel du point d’indice pour 2018 alors que sa valeur était déjà restée identique, c’est à dire « gelée » de juillet 2010 à juillet 2016. C’est inacceptable ! Les fonctionnaires ont déjà subi plus de 9% de perte de pouvoir d’achat depuis 8 ans, en tenant compte de l’inflation et de l’augmentation de la retenue pour la retraite sur le traitement brut.

pouvoir d'achat

Se mobiliser le 22 mars, c’est peser sur le « rendez-vous salarial » fixé par le ministre et exiger un rattrapage des pertes de pouvoir d’achat.