Référents : et nos indemnités ?

Mis à jour le 19.10.17

Dans un courrier adressé au ministre de l’Education nationale le 6 octobre, le SNUipp-FSU lui demande d’honorer l’engagement pris par ses prédécesseurs d’attribuer l’indemnité de mission particulière de 2 500 euros aux enseignantes et aux enseignants référents.

Les enseignants référents, chargés de l’application et du suivi des PPS, sont un maillon essentiel à la réussite de la scolarisation des élèves en situation de handicap. A l'absence de formation, au nombre important de dossiers, à l’abondant travail administratif, aux frais de déplacements insuffisants et aux conditions matérielles souvent précaires s’ajouterait dorénavant le non-respect des engagements pris en termes de reconnaissance salariale. Dans un courrier adressé à Jean-Michel Blanquer le 6 octobre dernier, le SNUipp-FSU lui demande donc « de bien vouloir honorer l'engagement pris par [ses] prédécesseurs et ainsi attribuer l’indemnité de mission particulière annuelle à hauteur de 2 500 € aux enseignants référents pour la scolarisation des élèves handicapés, conformément à l’arrêté du 10 mai 2017 fixant le montant de l’indemnité pour mission particulière allouée à certains enseignants du premier degré. »

Pour le syndicat, ce serait une première reconnaissance salariale de leur mission dont l’objet constitue d’après les propos du ministre, une priorité du gouvernement.