Pas touche aux CAPD : signez la pétition

Mis à jour le 05.06.18

min de lecture

Alors que le gouvernement envisage ni plus ni moins que de vider les commissions paritaires de leurs attributions, la pétition de la FSU et du SNUipp pour la défense des droits de tous les personnels a recueilli 30 000 signatures, remises au secrétaire d'État de la Fonction publique le 3 octobre.

Mouvement, promotions, temps partiels, disponibilité, listes d’aptitudes, départs en formation continue… autant d’opérations administratives qui rythment la vie professionnelle et familiale de tous les enseignants et qui sont aujourd’hui placées sous le contrôle attentif de leurs élus du personnel.
Or, sous couvert d’un fonctionnement des instances jugé trop lourd, le gouvernement vient de mettre sur la table un projet de réforme qui signe la fin du paritarisme dans la Fonction publique et donc à l’Éducation nationale.

Droits des personnels : la pétition

Fusion des Comités techniques et Comités hygiène, sécurité et conditions de travail, réduction drastique des prérogatives des CAPD, « ces orientations sont en rupture avec le travail réalisé actuellement par les représentants et les élus des personnels pour améliorer les conditions de travail, garantir l’égalité de traitement, proposer des améliorations et protéger les personnels de l'arbitraire de hiérarchies ou des erreurs de l’administration », préviennent la FSU et le SNUipp.

Ils invitent donc l’ensemble des personnels à refuser ces projets et à signer massivement la pétition pour le respect et l’amélioration de leurs droits. 30 000 premières signatures ont été recueillies et remises au secrétaire d'État de la Fonction publique le 3 octobre.

Signer la pétition en ligne

image pétition