Les raisons du 10 octobre #3

Mis à jour le 04.10.17

Cette décision inacceptable au cours de l'été a des conséquences catastrophiques pour ces personnels privés d'emplois dont la seule perspective est le retour à la case Pôle Emploi. Si la priorité a été donnée à l'accompagnement des élèves en situation de handicap, ces suppressions d'emplois signent surtout la fin de l'aide administrative à la direction d'école.

Une décision inacceptable 

Alors que les écoliers et les enseignants viennent de poser leur cartable, ce sont 23157 CUI, selon les chiffres du ministère, qui n’ont pu franchir les grilles de l’école lors de cette rentrée scolaire. – 1585 sur l’académie d’Aix-Marseille, -394 sur celle de Poitiers ou encore -2331 à Lille. Après les annonces qui ont largement occupé l’actualité estivale c’est maintenant l’heure des comptes et de la confrontation au réel. La volonté affichée du gouvernement de réduire les dépenses publiques coûte que coûte vient nier les missions essentielles pour l’école que remplissaient ces personnels.

Fin de l'aide administrative à la direction d'école

Dans l’éducation nationale, la mesure touche prioritairement les personnes mis à la disposition des écoles pour l’aide à la direction. Qui va devoir quitter sa classe à chaque sollicitation pour aller ouvrir le portail que ce soit pour des familles en retard, des livraisons ou encore des visites de sécurité ? Qui va répondre au téléphone et aux nombreuses sollicitations qui arrivent toute la journée dans les écoles ? C'est une décision inacceptable dans un contexte d'alourdissement des tâches des directrices et directeurs. 

Des actions en cours 

Une pétition en ligne cliquer ici

Des actions spécifiques dans les départements cliquer ici

Et bien sûr une présence massive dans les défilés du 10 octobre...

Le SNUipp-FSU réclame le maintien et le retour de ces personnels sur leurs emplois. Ils doivent pouvoir bénéficier d'une formation qualifiante dans la perspective d'un emploi statutaire. Dans le même temps, nous demandons que toutes les écoles bénéficient d'une aide administrative pérenne.