Le Medef vise l'école : raté !

Mis à jour le 21.09.17

Un slogan insultant pour l'école et ses personnels diffusé par le Medef suscite de nombreuses réactions. Dont celles indignée de la FSU et consternée du ministre de l’Éducation nationale.

Medef

"Si l'école faisait son travail , j'aurais du travail !" La formule découverte fortuitement dans une campagne de promotion en ligne du Medef crée le buzz et soulève à juste titre un vent d'indignation dans le monde éducatif et au delà.

La FSU, qui a immédiatement publié un communiqué, s'est indignée "que le MEDEF puisse tenir des propos aussi irresponsables et aussi insultants" pour des agents pleinement engagés et investis dans un service public d'éducation de qualité. "En accusant abusivement l’école, le MEDEF cherche sans doute à faire oublier que les entreprises n’ont pas réussi à créer le million d’emplois promis comme devant résulter du CICE", poursuit le communiqué.

Dans la foulée, c'est le ministre de l’Éducation nationale en personne qui a été contraint à réagir par un tweet pour soutenir lui aussi les enseignants  : "Je suis consterné par le slogan du Medef et leur demande un retrait immédiat. Merci à tous ceux qui œuvrent pour la réussite de nos élèves."

Du côté du Medef, on explique vouloir "susciter le débat sans viser les enseignants mais le système".

C'est raté !