Classe exceptionnelle : comment y accéder ?

Mis à jour le 07.12.17

Une note de service et un arrêté parus fin novembre viennent préciser un certain nombre de points concernant l'accès à la classe exceptionnelle qui devient possible dès l'année scolaire 2017-2018. Les enseignantes et enseignants concernés doivent exprimer leur candidature sur I-Prof entre le 8 et le 22 décembre 2017 pour une promotion au 1er septembre 2017. Les CAPD se tiendront en février 2018 et la promotion éventuelle sera prononcée avec effet rétroactif au 1er septembre.

Qui est éligible à la classe exceptionnelle ? #

Un premier vivier au titre des fonctions #

Pour en faire partie, il faut être PE au moins au troisième échelon de la hors-classe au 31 août 2017 et avoir été affecté pendant huit années (continues ou pas) en éducation prioritaire ou sur certaines missions : direction d'école, direction adjointe de SEGPA, chargé de classe unique, conseiller pédagogique, PEMF, référent handicap, enseignant dans le supérieur. Les années d'exercice doivent être entières. Les services à temps partiel sont pris en compte comme une année entière. 

Attention ! Il est nécessaire de faire acte de candidature en remplissant une fiche de candidature sur le portail de services i-prof

Un deuxième vivier au titre de l'ancienneté dans le grade #

Il suffit pour en faire partie d'être au dernier échelon de la hors-classe (aujourd'hui le sixième). Dans ce cas , il n'y a pas de démarche particulière à effectuer.

Qui examine les candidatures ? #

Les PE voient leur situation examinée dans le département où ils exercent au 1er septembre 2017.

Cas particuliers #

  • Les PE affectés à Saint-Pierre-et-Miquelon ou à Wallis-et-Futuna relèvent de leur département d'origine.
  • Les PE en situation de détachement (dans l'enseignement supérieur, auprès d'une administration ou d'un organisme implanté en France, à l'étranger, ou mis à disposition) relèvent également de leur département d'origine. 
  • Les PE mis à disposition de la Nouvelle-Calédonie ou de la Polynésie française voient leur situation examinée par le département où ils exercent durant le rattachement.
  • S'agissant des agents en position de détachement ou mis à disposition, la fiche d'avis doit être renseignée et visée par le supérieur hiérarchique.


Les éléments du barème #

L'appréciation de l'IA/DASEN #

  • Excellent : 140 points
  • Très satisfaisant : 90 points
  • Satisfaisant : 40 points
  • Insatisfaisant : 0 points

Le pourcentage des appréciations « Excellent » au titre des années 2017 et 2018 s'élève à  :     

  • 15% maximum des candidatures recevables pour le premier vivier   
  • 20% maximum des éligibles pour le second vivier.

Le pourcentage des appréciations « Très satisfaisant » au titre des années 2017 et 2018 est fixé à :

  • 20% maximum des candidatures recevables pour le premier vivie
  • 20% maximum des éligibles pour le second vivier

L'ancienneté dans la plage d'appel #

Pour la campagne 2017, il est tenu compte de l'échelon de changement de grille au 1er septembre 2017 et de l'ancienneté conservée dans cet échelon à la même date.

GRILLE D'ÉQUIVALENCE
Échelon et ancienneté au 01/09/17
(après reclassement)
Valorisation de l'ancienneté dans la plage d'appel (sauf avis insatisfaisant)
3e échelon HC sans ancienneté 3
3e échelon entre 1j et 11 mois 29j 6
3e échelon entre 2 ans et 2 ans 11 m 29 j  9
4e échelon sans ancienneté 12
4e échelon entre 1 j et  11 mois 29j 15
4e échelon entre  1 an et 1 an 11 m 29j 18
4e échelon entre 2 an et 2 ans 5 mois 29 j 21
5e échelon sans ancienneté 24
5e échelon entre 1j et 11 mois 29j 27
5e échelon entre 1 an et 1 an 11 mois 29j 30
5e échelon entre 2 a et 2 ans 11 mois 29j 33
6e échelon sans ancienneté 36
6e échelon entre 1j et 11 m 29 j 39
6e échelon entre 1 an et 1 an 11 m 29 j 42
6e échelon entre 2 ans et 2 ans 11 mois 29 j 45
6e échelon anc. égale ou supérieure à 3 ans 48

Ordre d'examen des candidatures #

Pour chacun des professeurs d'école éligibles :

  • si leur candidature au titre du premier vivier est recevable, la situation sera examinée au titre des deux viviers ;
  • si leur candidature au titre du premier vivier n’est pas recevable, la situation sera examinée au titre du second vivier ;
  • s'ils ou elles n’ont pas fait acte de candidature au titre du premier vivier, leur situation sera examinée au titre du second vivier.