Permutations : un bug sur Iprof

Mis à jour le 17.11.18

min de lecture

Alertés par plusieurs sections départementales du SNUipp, les élus du syndicat à la CAPN sont intervenus auprès du ministère pour faire rectifier une anomalie de la plateforme Siam qui impliquait au préalable la saisie d'un email personnel sur Iprof. Un correctif devrait être effectué mais, en attendant, il est rappelé que l'on peut saisir et se servir de son email professionnel dans Iprof.

"Votre adresse mail personnelle n'a pu être récupérée..." Telle a été la surprise des enseignants et enseignants qui ont voulu saisir leurs vœux de permutation ouverte depuis le 15 novembre, via l'application Iprof qui gère la carrière, le courrier des personnels. Ils en ont informé le SNUipp-FSU qui a questionné la Direction générale des ressources humaines (DGRH). 

   bug

Il est en effet étonnant d'un mail personnel soit exigé, cela est contraire au respect de la vie privée et à la volonté ministérielle de promouvoir et généraliser auprès des enseignants l'utilisation de leurs outils de communication professionnels.

Dans un premier temps, la DGRH a répondu ne pas être au courant et après quelques investigations, elle a rappelé le SNUipp-FSU pour lui confirmer que :

  • - les enseignants peuvent re-saisir leur adresse professionnelle. La plate-forme I-Prof n’est pas paramétrée pour refuser un type d’adresse. En cas de difficultés, ils peuvent saisir les services de la DSDEN.
  • - Elle a demandé au service compétent de faire disparaître la mention adresse personnelle, car il n'y a pas d'obligation légale à la donner et donc aucune raison de l'imposer par défaut. Mais il semble qu’une modification d’I Prof maintenant serait « risquer le plantage général », une communication sera donc faite à l'ensemble des personnels via les DASEN pour rappeler que l'on peut saisir son adresse professionnelle.

 En cas de difficultés persistantes, les personnes peuvent saisir les services académiques ainsi que la section SNUipp-FSU de leur département.