Hors classe, les syndicats écrivent au ministre

Mis à jour le 22.06.18

Le SNUipp-FSU, le Se-UNSA, le Sgen-CFDT et la CGT-Éduc’action s’adressent ensemble au ministre de l’Éducation nationale pour lui demander des modifications dans le processus et les règles de promotion à la hors classe.

« Les modalités d’accès à la hors-classe pour 2018 suscitent de nombreuses interrogations et de la colère parmi les enseignantes et enseignants des écoles. », déplorent ensemble le SNUipp-FSU, le Se-UNSA, le Sgen-CFDT et la CGT-Éduc’action dans un courrier adressé au locataire de la rue de Grenelle le 22 juin.

Ils soulignent d’une part que « les avis basés sur des rapports d’inspection plus ou moins anciens, comme sur une connaissance plus ou moins réelle des enseignantes et enseignants, engendrent de profonds sentiments d’injustice voire de mépris lorsque l’investissement quotidien n’est pas reconnu, a minima, comme très satisfaisant. », ajoutant que de surcroît, « ces avis ont un caractère pérenne et figent l'appréciation portée sur les enseignantes et enseignants. »

De plus, et à ce sentiment d’injustice, « peut s’en ajouter un autre dans les départements où, en cas de départage de barème, c’est l’ancienneté dans le corps qui est prise en compte et non l’ancienneté de l’ensemble de la carrière d'enseignante et enseignant des écoles désavantageant ainsi en particulier celles et ceux qui ont été institutrices et instituteurs dans la perspective de l’accès au grade de la hors classe avant le départ à la retraite. »

C’est pourquoi les quatre syndicats demandent au ministre :

- d’acter une augmentation des flux de promotions et de la communiquer au plus vite dans les départements ;

- de préconiser, dès cette campagne de promotions, l’étude individuelle de chaque recours portant sur les avis ;

- de donner des instructions en cas d’égalité de barème, pour prendre en compte l’ancienneté de service sur l'ensemble de la carrière, tous corps confondus ;

- de prévoir, dès l’année prochaine, la révision des avis portés cette année.