Faire vivre la laïcité, pas l'instrumentaliser

Mis à jour le 25.09.19

min de lecture

Au ministre qui qualifie d'« erreur » l'affiche de la FCPE sur l'accompagnement des sorties scolaires, le SNUipp-FSU rappelle que la laïcité, principe fondamental de la République, est un pilier du vivre-ensemble. Elle ne doit pas être instrumentalisée mais protéger des amalgames et des dérives.

Le communiqué

Un ministre ne doit pas instrumentaliser la laïcité

Après les polémiques récurrentes sur l’accompagnement des sorties scolaires par les mamans voilées et les déclarations infondées de Jean-Michel Blanquer sur la scolarisation des petites filles musulmanes, c’est maintenant une affiche de la FCPE qui fait réagir le ministre. 

Cette affiche rappelle que toutes les mamans sont légitimes à accompagner une classe en sortie scolaire. En effet le conseil d’État a rappelé que dans ce cas les parents ne sont pas soumis au devoir de neutralité. 

C’est ce que Jean-Michel Blanquer, ministre de la République, semble ignorer volontairement. Il a ainsi déclaré souhaiter « éviter au maximum, même si la loi ne l’interdit pas » le fait que des mères voilées accompagnent les sorties scolaires.
Un ministre se doit de faire respecter la loi. Jean-Michel Blanquer doit ainsi revenir sur ses propos et réaffirmer le droit comme le rappelle avec raison le vademecum La laïcité à l’école édité par le ministère et remis à jour justement hier 24 septembre.
Par ailleurs, il doit également répondre au dérapage sur les réseaux sociaux d’un membre du conseil des sages, chargé des questions de laïcité au ministère.

Le SNUipp-FSU dénonce un nouveau dévoiement de la laïcité. Principe fondamental de notre République, elle est un pilier du vivre-ensemble. S’il est indispensable de combattre les intégrismes, la laïcité est trop souvent instrumentalisée alors qu’elle devrait protéger de toutes les dérives.
Les enseignantes et enseignants ont montré qu’il est tout à la fois possible de faire respecter les principes de laïcité en bannissant tout prosélytisme et de favoriser par le dialogue la participation de toutes les familles à la vie de l’école.
Le SNUipp-FSU réaffirme son attachement à une laïcité qui refuse les logiques de bouc-émissaires et d’exclusion. Il apporte son entier soutien à toutes celles et ceux qui la font vivre avec discernement au quotidien.

Paris, le 25 septembre 2019