Exclus de la revalorisation : gagner l'égalité !

Mis à jour le 03.04.18

Le SNUipp-FSU poursuit ses interventions et propose des actions pour mettre enfin un terme aux inégalités de traitement qui touchent les personnels toujours exclus des mesures de revalorisation récentes.

Toujours des exclus de la revalorisation

Secrétaires de CDOEA,  enseignants mis à la disposition des MDPH, exerçant en milieu pénitentiaire, en classe relais ou en centre éducatif fermé, enseignants affectés au CNED, en ERDP, au CRDP ou dans le réseau Canopé, en PACD et PALD, coordonnateurs REP, conseillers pédagogiques, directeurs adjoints de SEGPA,  autant de personnels qui ne perçoivent pas l’ISAE ou seulement une partie (les PEMF) alors qu'ils exercent leurs missions, comme l'ensemble des enseignants, au service des élèves.

Par ailleurs, de nombreux enseignants en SEGPA, EREA et ULIS ont été touchés par la suppression des heures de coordination-synthèse, mal compensée par une indemnité insuffisante et certains PE éducateurs en EREA ne perçoivent toujours pas l'ISAE.

Le SNUipp-FSU aux côtés des personnels pour l'égalité

Le SNUipp-FSU continue à demander que l'ensemble des  enseignants du premier degré puisse bénéficier des mesures de revalorisation, à fortiori dans un contexte de dégradation salariale (gel du point d'indice, retour du jour de carence...) Il est intervenu récemment sur ce dossier auprès du cabinet du ministre et proposera rapidement des modalités d'action aux personnels concernés (recours juridiques, courriers...)