Chronique littérature jeunesse ~ avril 2017

Mis à jour le 16.07.17

Au pays des monstres

Max et les Maximontres

Un hommage au papa de « Max et les Maximonstres », Maurice Sendak, disparu il y a peu, car les monstres existent et pas seulement dans les rêves, au fond des placards ou sous les lits. Ce qui fait le monstre, c’est d’abord sa différence, ou ce qu’on pense être sa différence. Et si les monstres, finalement, ça aidait à vivre et à grandir ?