Le SNUipp-FSU dans les médias à la mi-mars

Mis à jour le 18.03.18

Fermetures de classes, mobilisation du 22 mars et des retraités ont suscité de nombreuses questions de journalistes

Les 108 h déjà dépassées

Les 108 h, temps dévolu aux tâches hors élèves (réunions, rencontres avec les familles, animations pédagogiques...) sont en cette mi-mars largement dépassées par la majeure partie des équipes. Le Café pédagogique relate le happening du SNUipp mercredi sous l'horloge de la gare Saint-Lazare pour remettre quelques pendules à l'heure. Il cite le SNUIpp-FSU: "Le temps de travail des enseignants français est non seulement bien supérieur aux 24 heures passées devant les élèves mais il excède aussi largement celui de nombre d'heures effectuées par les enseignants étrangers."

108h

Bataille de chiffres autour des fermetures de classes

Alors que le gouvernement annonce entre 200 et 300 fermetures de classes dans le rural, le SNUipp-FSU a été questionné et son enquête dans les départements fait apparaître une toute autre vérité: lire ici. Médiapart s'en fait l'écho et la dépêche AFP sur la question a été reprise par de nombreux médias dont Sud-Ouest ou Challenges. Le SNUipp y explique: « Le gouvernement n'a pas suffisamment budgété cette mesure-phare du dédoublement des CP et CE1 en Rep." Dans Libération , il ajoute: "Nous avons le sentiment que nos écoles rurales servent de variable d’ajustement à la politique ministérielle."

France culture y consacre son émission Le choix de la rédaction et questionne: « L'éducation est-elle toujours l’une des priorités du gouvernement ? » Pour illustrer le sujet, un reportage a été effectué en Dordogne avec interview du SNUipp-FSU : « derrière tout cela il y a des emplois, de personnels de service, de cantine, cela n’est pas pris en compte. On demande aux élus locaux des investissements dans des écoles qui ensuite peuvent être fermées. »

Les retraités massivement dans les rues

Des dizaines de milliers de retraités ont défilé jeudi 15 mars dans toute la France pour exprimer leur colère, plusieurs médias ont suivi les cortèges comme Marianne, L'Humanité ou BFM : "Ni privilégiés ni assistés, les retraités se sont rassemblés partout en France pour dire non à la "baisse de leurs pensions", à l'appel de neuf syndicats", dont la FSU.

Mobilisations le 22 mars

Plus de 140 manifestations de fonctionnaires sont prévues jeudi 22 mars à l'appel de sept syndicats dont la FSU. Vendredi 16 mars, ils ont tenu une conférence de presse à laquelle ont répondu de nombreux médias, dont Le Café pédagogique . la dépêche de l'AFP  a été reprise par plusieurs médias dont la Croix ou Libération . L'article cite Bernadette Groison, secrétaire générale de FSU, qui a mis en garde contre les projets du gouvernement annonçant "la fin du modèle social tel que nous le connaissons aujourd'hui, avec une fonction publique morcelée, repliée, externalisée".

conférence de prese de la FSU sur le 22 mars