Le SNUipp dans les médias fin septembre

Mis à jour le 26.09.17

Les évaluations CP, le budget de l'Éducation nationale, la démission de Michel Lussault du Conseil supérieur des programmes ont généré de nombreux reportages dans lesquels le SNUipp a été interrogé.

Europe 1

Le son du passage radio de Francette Popineau le 28/09 sur les onze vaccins obligatoires à partir de janvier 2018 pour les bébés nés après cette date. "L'essentiel est que l'enfant soit scolarisé, qu'il le soit dans de bonnes conditions" avant l'exigence de vaccination. Vient ensuite un travail avec familles pour garantir la santé des élèves.

Le Monde

Le budget de l'Education nationale serait préservé? Le journal du soir analyse dans son édition datée du 27/09 cette annonce de plus à nuancer: encore "un peu court", s’inquiète le SNUipp-FSU.

Le Figaro

Le journal revient le 26/09 sur les mesures d'assouplissement des évaluations CP obtenues après les nombreuses critiques qu'elles ont suscitées. Pour le SNUipp-FSU, «Cela démontre qu'il aurait mieux valu nous contacter préalablement afin de réaliser des évaluations plus conformes aux attentes». Concernant le principe même des évaluations,  «Si cela permet de faire un premier constat en début d'année, pourquoi pas. Mais il ne faut pas faire peur aux élèves. On nous a suggéré de faire un retour aux familles. Je ne pense pas que ce soit la solution. Ou alors, il faut mettre en avant seulement le positif», argumente Francette Popineau, co-secrétaire générale.

Libération

La démission de Michel Lussault révèle la crise de confiance entre le ministre et les concepteurs des programmes.
Un article détaillé le 26/09 évoque le rétropédalage du ministère sur les évaluations CP suite aux nombreuses critiques.

France inter

Eval CP
France inter revient le 26/09 sur l'analyse critique des évaluations CP qui a poussé le ministère à revenir sur le protocole de passation. Francette Popineau, co-secrétaire générale du SNUipp, espère que cela poussera le ministre à plus de concertation, "Il faudra que le ministère apprenne à travailler différemment, parce que là c’était cacophonique".

RCF

Sur RCF,  ces évaluations mettent "les élèves en situation d'échec". Pour le SNUipp, « Ces tests sont aussi compliqués sur la forme. Une grande fiche avec quatre ou cinq exercices, c’est beaucoup. L’enfant a encore du mal à se repérer. »

LCI

Sur LCI, un reportage le 19/09 a montré les difficultés posées par ces évaluations. "Le corpus de mots utilisé est déconnecté du vocabulaire maîtrisé à cet âge", a regretté Francette Popineau, secrétaire générale du Snuipp-FSU, avant la rentrée.