Des résultats scolaires sous condition

Mis à jour le 30.08.07

FRACTURE TERRITORIALE

71, 2% des élèves scolarisés dans des écoles « ambition réussite » sont enfants d'ouvriers et d'inactifs. Dès l'entrée en classe de sixième, plus de 10% des élèves accusent un retard scolaire de 2 ans et plus contre 2, 8% hors réseau « ambition réussite ». L'écart aux évaluations est de plus de 15 points. [1]

DISPARITES SOCIALES

Concernant les évaluations CE2, les élèves issus des catégories sociales favorisées (cadres, enseignants et professions libérales) réussissent mieux que les enfants d'employés (6 pts d'écart) ou d'ouvriers (11 pts d'écart).

TOUS LES GARÇONS ET LES FILLES...

Malgré la baisse généralisée du redoublement, celle ci n'a pas permis aux garçons de combler leur déficit de réussite par rapport aux filles : 20% des garçons redoublent contre 15 % des filles. Plus tard, parmi les 25-34 ans, 42% des femmes obtiennent un diplôme de l'enseignement supérieur contre 35% pour les hommes. Une tendance que l'on retrouve dans la majeure partie des pays de l'OCDE.

CASSURE NUMERIQUE

Fin 2005, 71% des foyers avec des enfants en âge scolaire étaient équipés d'un ordinateur. Près de 90 % des écoles ont accès à internet [2]. Mais là encore des disparités géographiques subsistent : plus de 2 500 communes de zones d'habitat dispersé ne bénéficient pas du haut débit. Une rupture dans l'égalité aux ressources donc aux savoirs.


[1] l'Etat de l'école- 30 indicateurs sur le système éducatif français- n°16- Octobre 2006

[2] Pour une école plus proche et plus équitable- Rapport 2006 de l'Inspection générale-documentation Française