Avancement à la classe exceptionnelle des psyEN

Mis à jour le 19.12.17

min de lecture

Éligibilité, tableau d’avancement et barème, volumes de promouvables : le SNUipp-FSU détaille l’ensemble des aspects de la campagne de promotion à la classe exceptionnelle pour les psychologues de l’Éducation nationale.

Attention : Suite à une intervention du SNUipp-FSU auprès du ministère, la date limite initiale du 22 décembre pour faire acte de candidature à la classe exceptionnelle a été reportée au 2 janvier. Un report justifié par les nombreux problèmes de saisie et des dysfonctionnements constatés sur i-prof.

Le SNUipp-FSU invite les psychologues concernés par cette procédure à renvoyer au rectorat par courriel avec accusé de réception les documents demandés avec la fiche annexée à la note académique sur la classe exceptionnelle ainsi qu’aux services de la DSDEN pour les détachés.
Il les invite aussi à informer de leur démarche le SNUipp de leur département.

Qui est éligible ?

  • les PsyEN-EDA intégrés dans le corps des psychologues de l’éducation nationale au 1er septembre 2017 entrant dans les critères ;
  • les PE détachés dans le corps des psychologues de l’Éducation nationale en tant que PsyEN-EDA entrant dans les critères sont éligibles à la classe exceptionnelle dans les deux corps, celui des PE et celui des PsyEN.

Premier vivier, au titre des fonctions :

Etre psyEN au moins au 3ème échelon de la hors-classe au 31 août 2017 et avoir exercé pendant 8 années, continues ou pas, en éducation prioritaire ou sur certaines missions telles que la direction d'école, la direction adjointe de SEGPA, être chargé de classe unique, conseiller pédagogique, PEMF, référent handicap ou enseigner dans le supérieur. Les années d'exercice doivent être complètes. Les services à temps partiel sont pris en compte comme une année entière.
Il est nécessaire de faire acte de candidature en remplissant une fiche de candidature sur le portail de services i-prof. En cas de problème, le faire par courriel avec accusé de réception et/ou par voie postale.

Deuxième vivier, au titre de l'ancienneté dans le grade :

Etre psyEN au dernier échelon de la hors classe, aujourd'hui le 6ème, au 1er septembre 2017.
Il n'y a pas de démarche particulière à effectuer.

Tous les agents éligibles au titre d'un vivier veilleront à compléter et enrichir le cas échéant leur CV sur I-Prof ainsi que les différents éléments du dossier dans SIAP (fonctions, affectations…) Il faut vérifier toutes les données car des erreurs et des manques ont été constatés, notamment dans le passage d’une gestion 1er degré (IA) à la nouvelle gestion PsyEN (rectorat).

Le tableau d'avancement

Les psyEN à la hors classe éligibles sont inscrits sur un tableau d'avancement par barème décroissant (80 % au titre des fonctions, dans la limite de 20 % au titre du dernier échelon de la hors classe).

Services compétents

Les personnels en activité dans les académies voient leur situation examinée dans l'académie où ils exercent au 1er septembre 2017 (pour les années suivantes, au 31 août de l’année au titre de laquelle le tableau d’avancement est établi).

Les personnels affectés à Saint-Pierre-et-Miquelon relèvent de la compétence de l'académie de Caen.

Les agents mis à disposition de la Polynésie française ou de la Nouvelle-Calédonie voient leur dossier examiné par le bureau DGRH B2-4 du ministère.

Les personnels hors académie relèvent du bureau des personnels enseignants du second degré hors académie (bureau DGRH B2-4).

Attention : les personnels des académies de Corse et de Guyane et du vice-rectorat de Mayotte relèvent eux aussi du bureau DGRH B2-4.

Formulations des avis

  • Pour les PsyEN-EDO : l’avis de l’Inspecteur de l’Éducation nationale en charge de l’information et de l’orientation compétent et celui du directeur du centre d’information et d’orientation dans lequel il est affecté ;
  • Pour les DCIO : l’avis de l’Inspecteur d’académie et celui de l’Inspecteur de l’Éducation nationale en charge de l’information et de l’orientation compétent ;
  • Pour les PsyEN-EDA : l’avis de l’Inspecteur de l’Éducation nationale de circonscription et celui de l’Inspecteur de l’Éducation nationale adjoint.

Les avis sont formulés via l'application i-prof pour chaque agent promouvable.

Quatre degrés d'appréciation sont formulés, de « excellent » à « insuffisant »
L'appréciation arrêtée par l'IA-DASEN porte sur l'ensemble du parcours professionnel. Elle tient compte de la durée des fonctions, de la richesse et de la diversité du parcours, de l'investissement professionnel.

Le barème

Il se compose de :

1 - l'ancienneté de l'agent dans la plage d'appel au 1er septembre 2017 : de 3 à 48 points selon l’échelon et l’ancienneté dans l’échelon. Pour les campagnes suivantes, l’échelon et l’ancienneté seront observés au 31 août de l'année au titre de laquelle le tableau d'avancement est établi. L'ancienneté dans la plage d'appel d'un agent ayant une appréciation « Insatisfaisant » n'est pas valorisée.

image tableau classe ex

2 - l'appréciation qualitative de l'agent : « excellent » (140 points), « très satisfaisant » (90 points), « satisfaisant » (40 points) « insatisfaisant » (pas de point, ni d'inscription au tableau)

Le pourcentage des appréciations « Excellent » au titre des années 2017 et 2018 s'élève à :
- 20% maximum des candidatures recevables pour le premier vivier,
- 5% maximum des éligibles pour le second vivier.

Le pourcentage des appréciations « Très satisfaisant » au titre des années 2017 et 2018 est fixé à :
- 20% maximum des candidatures recevables pour le premier vivier ;
- 30% maximum des éligibles pour le second vivier.

L’appréciation sera déterminante : passeront prioritairement les personnels qui ont l’appréciation « excellent » puis une partie de ceux qui ont « très satisfaisant » (départagés par l’ancienneté dans la hors classe et selon le nombre d'avis « excellent » qui sera donné).

La note de service attire l’attention sur l’égalité de traitement entre les hommes et les femmes. En effet, la rédaction du décret prévoit que le pourcentage de femmes promues corresponde au pourcentage de femmes promouvables. Les élues et élus du personnel du SNUipp-FSU attireront l’attention de l’administration sur cette disposition au vu des fortes inégalités qui prévalent aujourd’hui.

Combien de promotions ?

En 2017, le nombre de promotions représentera 2,51 % du corps des psyEN.
Par la suite le ratio évoluera : 5,02 % en 2018, 7,53 % en 2019, 8,15 % en 2020, 8,77 % en 2021, et 9,39 % en 2022.
La proportion de psychologues à la classe exceptionnelle sera plafonnée à 10 % du corps à compter du tableau d'avancement établi au titre de l'année 2023.
Ensuite, les promotions se feront uniquement en fonction des départs ou des sorties du corps.

Le projet de calendrier de la campagne au 1er septembre 2018

Une seconde campagne d’avancement aura lieu durant cette année scolaire, pour un accès à la classe exceptionnelle au 1er septembre 2018.
Les candidatures seront à déposer en avril 2018, les Commissions paritaires se tiendront en mai 2018, c'est la situation au 31 août 2018 qui sera prise en compte : mêmes viviers et mêmes avis que pour la campagne 2017.

Le SNUipp-FSU s'est opposé à la création de cette classe exceptionnelle car une majorité des personnels ne répond pas aux conditions d’éligibilité et ne pourront jamais y accéder. Il revendique un indice terminal 1000 pour tous en fin de carrière sans obstacle de grade.