Psychologues : le nouveau concours de recrutement est calé
6 juillet 2016

Le ministère a publié les dates d’inscription au nouveau concours de recrutement des psychologues de l’Éducation nationale. Les discussions se poursuivront en septembre pour finaliser le décret statutaire créant le nouveau corps et les contenus de formation.

Ça y est, le nouveau corps de psychologue de l’Éducation nationale est sur les rails. En témoigne la publication le 1er juillet par le ministère des dates d’inscription au premier concours de recrutement. (Du 2 février au 2 mars prochains.) Sont également mis en ligne plusieurs documents de présentation du nouveau corps.

- le concours
- être psychologue de l’Éducation nationale (PsyEN)
- questions-réponses sur le nouveau corps

Les groupes de travail reprendront dès septembre pour finaliser le décret statutaire de création du corps qui devrait être publié d’ici fin décembre, ainsi que sur les contenus de formation des stagiaires.

Sur le décret

Il devrait paraître avant la fin de l’année civile avec intégration du référentiel d’activités et de tous les éléments de carrière issus des discussions “PPCR”.
Le SNUipp et le SNES demandent toujours que l’échelle des salaires tienne compte de l’élévation du niveau de recrutement et que les régimes indemnitaires soient alignés entre psychologues des écoles et CO-psy. Les syndicats ont lancé une pétition en ce sens. Les psychologues seront alignés sur la grille PE-certifiés alors que nous demandions une grille qui prenne en compte l’élévation du niveau de recrutement. Le ministère reconnaît qu’il sera nécessaire d’apporter une reconnaissance salariale supplémentaire. Nous interviendrons pour qu’elle se fasse sous forme de bonification indiciaire.

Le décret précisera aussi les modalités de l’évaluation des personnels. Celles-ci seront abordées dans les réunions qui vont commencer sur ce thème pour tous les personnels de l’Éducation nationale. Le ministère confirme une double évaluation : l’une de type administratif par l’autorité hiérarchique, l’autre plus « experte », tout en reconnaissant que l’évaluation des psychologues devait être différente de celle des enseignants.

Sur la formation

Elle se déroulera sur trois temps : en centre de formation, en ESPE et au travers de stages. Elle devra permettre d’accéder à la certification par spécialité. Le SNUipp-FSU a demandé que cette certification soit bien délivrée sur la base de la validation de la formation théorique et méthodologique (ESPE + centre de formation), du stage, et du mémoire professionnel. Le cadrage de la formation doit bien faire apparaître ces quatre éléments. La répartition horaire fait encore l’objet de discussions.

Ce que la FSU a proposé :

- 288 h pour le stage dont 48h pour le « stage d’immersion dans un milieu professionnel périphérique » ;
- 72 h en ESPE (équivalant à trois semaines à 24h) ;
- 100 h pour le mémoire professionnel ;
- 378 h pour le centre de formation psy.

Le SNUipp-FSU a demandé un cadrage national de la formation et le report intégral des financements actuels sur la nouvelle formation. Il demande aussi des précisions sur les formations passerelle et les aménagements de formation pour les contractuels psyEN.

Lire aussi :

- la déclaration de la FSU au groupe de travail du 30 juin