Inspection
Nouvelles modalités d’évaluation : les enseignants doivent être consultés
5 juin 2016
  (1 vote)

Le SNUipp-FSU demande au ministère qu’une consultation des enseignants soit organisée sur les nouvelles modalités de leur évaluation.

Suite aux mesures PPCR renouvelant les carrières des enseignants, le ministère a annoncé une refonte du dispositif de leur évaluation et la mise en place d’un groupe de travail fin juin. Pour le SNUipp-FSU, c’est une bonne chose de revoir les modalités d’inspection tant celles-ci sont aujourd’hui insatisfaisantes et dépassées, relevant davantage du jugement que du conseil et de l’échange de professionnel à professionnel.

Pour autant, ce dossier est trop important pour qu’il avance en dehors des premiers concernés, les enseignants. Pour le ministère le nouveau mode d’évaluation aura un impact sur le déroulement de la carrière de l’ensemble des collègues (accélération de carrière de 12 mois aux 6e et 8e échelon, accès à la hors classe et à la classe exceptionnelle).

Indispensable consultation

De nombreuses modalités pratiques sont en débat : l’inspection doit elle se faire encore en classe ou lors d’un entretien ? Sur la base d’un bilan professionnel établi par l’inspecteur ou par l’enseignant ? Selon quels critères ? Et quel barème afin d’assurer la transparence et la prise en compte de l’ancienneté ? Il est hors de question que ce sujet soit traité dans l’urgence de la fin d’année scolaire dans un groupe de travail en catimini. Les enseignants doivent être tous associés à l’élaboration de cette nouvelle évaluation.

Le SNUipp-FSU demande que le scénario du ministère soit publiquement mis sur la table et qu’une consultation des enseignants soit organisée en septembre.
Pour le syndicat, l’évaluation doit être totalement déconnectée de la carrière pour la recentrer vers le conseil et l’accompagnement. 

Lire aussi :
- de nouvelles carrières enseignantes à partir de 2017