Nouveaux programmes
Nouveaux programmes : « merci de nous les envoyer, Madame la ministre »
3 mai 2016
  (5 votes)

Le SNUipp-FSU invite les équipes d’écoles à demander à la ministre une chose toute simple : leur fournir les nouveaux programmes et leurs documents d’accompagnement en version papier.

Alors que l’opération ministérielle « Assises de la refondation » se tient en grande pompe les 2 et 3 mai au Palais Brongniart, les enseignantes et les enseignants des écoles n’ont toujours pas reçu la version papier des nouveaux programmes de cycle II et III qui entrent en vigueur à la rentrée prochaine. Cela devient une très mauvaise habitude du ministère.
L’an dernier déjà, les enseignantes et les enseignants de maternelle s’étaient débrouillés seuls pour se procurer les programmes de cycle I et les nombreuses ressources pédagogiques d’accompagnement. Cela n’est plus possible. Ce n’est ni aux mairies, ni aux enseignants, de payer ces outils professionnels sur leurs propres deniers.

Le facteur sonne toujours plein de fois...

Le SNUipp-FSU appelle les équipes enseignantes à s’adresser à la ministre (modèle de lettre ci-dessous) pour lui demander les programmes de l’école et les documents pédagogiques en version papier. Pour lui demander aussi de bénéficier d’une formation continue qui fait tant défaut actuellement.

Pour faire réussir tous leurs élèves, il est temps de donner aux enseignantes et aux enseignants des écoles les moyens de bien faire leur travail.

Pour envoyer votre lettre

- Copier/coller le courrier ci-dessous et l’adresser à :
sp.ministre@education.gouv.fr

et mettre en copie : contact@snuipp.fr

Ou

- télécharger le courrier papier et l’adresser à :
Madame Najat VALLAUD-BELKACEM
Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la recherche
110 rue de Grenelle
75357 Paris 07 SP


Madame la ministre,

Nous enseignons à l’école …………………… et tenons à vous interpeller au sujet de la mise en œuvre des nouveaux programmes.

Ni ceux de l’école maternelle en vigueur depuis la rentrée 2015, tout comme leurs ressources pédagogiques mises en ligne sur Éduscol, ni ceux pour l’école élémentaire qui prennent effet en septembre prochain, n’ont fait l’objet d’une diffusion papier. Le tout, constitué à ce jour d’au moins 800 pages, n’est consultable qu’en version numérique et doit donc être téléchargé et imprimé par nos soins.

Cette situation est incompréhensible et inacceptable. Dans aucun métier un employeur n’agirait de la sorte. Nous avons besoin de ces ressources pour faire classe à nos élèves et ce n’est ni aux mairies, ni à nous, enseignants, de « payer » nos outils professionnels.

Le ministère a pourtant su trouver en 2014 les moyens d’envoyer à toutes les mairies de France, sur papier glacé et en quadrichromie, le « Guide pratique des rythmes à l’école ». Pourquoi ce qui a été réalisé pour les élus ne le serait pas aujourd’hui pour les enseignantes, les enseignants et leurs élèves ?
De même en 2002, le ministère avait été capable de diffuser les programmes scolaires et leurs documents pédagogiques d’accompagnement dans toutes les écoles. Pourquoi ce qui était possible hier ne le serait-il plus aujourd’hui ?

Madame la ministre, nous vous demandons de nous fournir les programmes et les documents pédagogiques qui les accompagnent en version papier, tout comme nous vous demandons de bénéficier de la formation continue qui nous fait tant défaut aujourd’hui.

Vous parlez de « refondation » ? Et bien, commencez par nous donner un moyen tout simple de bien faire notre travail. C’est une priorité pour l’école primaire et la réussite de tous nos élèves.

Dans l’attente, soyez assurée Madame la ministre de notre dévouement au service public d’éducation.