Indemnités
ISAE A 1 200€, c’est officiel !
1er juillet 2016

C’est officiel. Dès septembre, la majorité des professeurs des écoles percevront l’ISAE revalorisée tous les mois. Certains personnels en sont exclus et même si leur régime indemnitaire a été partiellement revu, il reste encore des injustices.

L’ISAE à 1200€ dès la rentrée : combien ? Pour qui ?

Le 29 juin 2016, le décret et l’arrêté portant l’ISAE (indemnité de suivi et d’accompagnement des élèves) à 1 200 euros brut annuels sont parus au Journal Officiel.

Les enseignants des écoles concernés toucheront donc dès septembre 2016 une indemnité mensuelle d’environ 86€ net. Le premier versement devrait se faire sur la paye d’octobre avec effet rétroactif depuis septembre : vous percevrez ainsi une double mensualité.. En effet, le bénéfice de l’ISAE est déterminé en fonction de l’affectation. Ce n’est donc qu’en septembre que l’ordre de première mise en paiement peut être donné.

Les personnels à temps partiel percevront mensuellement la somme proportionnelle à leur quotité de service.

Pour les professeurs stagiaires en charge de classe à mi-temps, les personnels en congé (maladie, maternité...), les précisions sur les montants et modalités de versement ne sont pas encore connues.

Les personnels exclus de l’ISAE

Plus de 15 000 enseignants du primaire ne bénéficient pas de l’ISAE : ceux qui exercent en ULIS collège et lycée, en SEGPA-EREA, les enseignants référents, les conseillers pédagogiques, les animateurs TICE ou sciences, les coordonnateurs REP. Les maîtres formateurs ne la touchent pas en totalité.

Le SNUipp-FSU a pesé pour l’ouverture d’un groupe de travail pour discuter des rémunérations de ces personnels. Il a eu lieu le 16 juin. Si des propositions vont dans le bon sens, d’autres sont insuffisantes, ou inexistantes, ou tout simplement inacceptables.

- Décryptage