SALAIRES
Exclus de la revalorisation, mobilisation nationale au ministère le 30 novembre !
18 novembre 2016
  (5 votes)

Le SNUipp-FSU lance une journée d’action nationale avec un rassemblement à Paris devant le ministère avec tous les "exclus de la revalorisation".

Malgré la réouverture des discussions obtenue par le SNUipp-FSU, 15 000 enseignants restent encore exclus du versement de l’ISAE ou d’une indemnité équivalente. Secrétaires de CDOEA, enseignants mis à la disposition des MDPH, ceux exerçant en milieu pénitentiaire, en classe relais ou en centre éducatif fermé, enseignants affectés au Cned, en ERDP, au CRDP ou dans le réseau Canopé, enseignants en PACD et PALD, coordonnateurs REP, conseillers pédagogiques, enseignants en SEGPA, EREA et ULIS, enseignants référents, PEMF, aTICE, tous ces collègues ont en commun de ne pas avoir bénéficié de la revalorisation de 1 200 euros correspondant au montant de l’ISAE.

Que leur fonction ou leur situation les en écarte, qu’ils n’en perçoivent qu’une partie ou qu’ils touchent une indemnité moins importante, le SNUipp-FSU revendique une équité de traitement entre tous les enseignants et demande la révision de leur situation afin de leur permettre de bénéficier de la même revalorisation que la grande majorité de leurs collègues, et ce, avec effet rétroactif au 1er septembre.

Mobilisation nationale

Le SNUipp-FSU appelle tous les enseignants "exclus de la revalorisation" à se mobiliser le 30 novembre prochain à l’occasion d’un rassemblement devant le ministère, ainsi que dans les départements.

Il a demandé une entrevue à la ministre de l’Éducation nationale pour faire valoir la situation de chaque catégorie de personnels.

Rassemblement à Paris

Le rendez-vous est donné au Métro Sèvre-Babylone (ligne 10 ou 12), à 13h30.

Télécharger le tract du SNUipp-FSU :

PDF - 949.6 ko

Lire aussi :
- Indemnités dans l’ASH, des avancées encore insuffisantes