DEPP
Evaluation des acquis : le calcul a du mal à passer
16 juin 2015

En six ans, le score moyen en mathématiques des élèves de fin de CM2 reste stable. Toutefois, le pourcentage d’élèves en difficulté augmente sensiblement, passant de 15 % à 16,3 %.

Depuis la mise en œuvre des programmes de 2008 le score moyen en mathématiques des élèves sortant du primaire reste stable, passant de 250 à 249 points. Les performances en technique opératoire sont en baisse, celles mettant en jeu les ordres de grandeur sont en hausse mais surtout, le nombre d’élèves en difficulté augmente sensiblement passant de 15 à 16,3 %. C’est ce que montrent les résultats de l’évaluation CEDRE* publiés en mai dernier par la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP). Une distribution en six groupes de «  niveau  » montre qu’en 2014, dans la partie haute de l’échelle, (les groupes 4 et 5 représentant 29 % de l’ensemble) «  les élèves détiennent de façon optimale les acquis attendus en fin d’école primaire.  »Ils étaient 28,2 % en 2008. dans la partie médiane, 28,6% ont acquis des bases suffisantes pour poursuivre leur cursus au collège, contre 31,3 % il y a six ans.

Accroissement des inégalités

Ils sont en revanche aujourd’hui 26 % à présenter une «  maîtrise fragile  », contre 25,5 % en 2008 et 16,3% (15 % en 2008) à connaître «  de grandes difficultés   ». Pour les écoles en éducation prioritaire, les effectifs de ces groupes les plus faibles augmentent, passant en six ans de 22,6 % à 27,9 % (de 14,3 à 15,5 hors Ep). De plus, et comparé à 2008, «  le score moyen obtenu par les élèves des écoles les plus défavorisées recule de manière significative et celui dans les écoles les plus favorisées augmente légèrement, traduisant ainsi un accroissement des inégalités sociales en mathématiques.  » constate la DEPP. Des résultats qui rejoignent ceux des enquêtes PISA. Reste à savoir si les nouveaux programmes, à eux-seuls, permettront de réduire ces écarts et d’améliorer les résultats de tous.

*L’évaluation passée par les élèves de fin de CM2 en mai 2014 portait sur les six champs du programme  : connaissance des entiers naturels, fractions et décimaux, calcul, géométrie, grandeurs et mesures, organisation et gestion de donnée.

Télécharger :
- la note d’information de la DEPP