Dossier "Éducation musicale : en mode mineur ou majeur ?"
Enseignement artistique | Quoi de neuf dans les programmes ?
8 octobre 2016

Partie prenante de la « culture humaniste » dans les textes de 2008, les pratiques artistiques, dont l’éducation musicale, sont dans les nouveaux programmes d’élémentaire « au cœur des enseignements ». Vraiment ?

Les nouveaux programmes d’élémentaire sont plus détaillés que ceux de 2008 qui tenaient en quelques lignes. Alors que les anciens textes développaient surtout le chant, l’écoute, les nouveaux insistent sur la pratique, avec un travail autant sur la « perception » (écoute, analyse d’œuvres) que « l’expression » (chant, création sonore).

Au sein de ces deux grands domaines, quatre compétences sont déclinées, plus explicitement qu’auparavant. Tout d’abord chanter, six à huit chants sur l’année. Ensuite écouter et comparer des œuvres afin d’en dégager les éléments caractéristiques, le timbre, la hauteur, l’intensité, le rythme. Cette écoute peut également être corporelle, ce qui rejoint la troisième compétence d’exploration, ou comment imaginer des représentations graphiques ou corporelles de la musique. Enfin la dernière compétence, d’échange et de partage est plus nouvelle dans les textes. Mais elle rejoint ce que beaucoup d’écoles faisaient déjà.

Acquérir une écoute critique

À partir du cycle 3 se rajoutent les notions de création sonore et de commentaires, d’argumentation. À partir du CM1 également et non plus dès le cycle 2, l’éducation musicale s’inscrit dans l’histoire des arts. Cet enseignement doit outiller l’élève afin qu’il acquière un regard, ou plutôt une écoute critique de ce qui l’entoure, comprenne les différents répertoires qui existent et puisse exprimer un avis, réfléchi. Pourtant, pour parvenir à ces compétences de fin de cycle, les enseignants ont moins d’heures qu’en 2008. Le programme est riche donc et le temps imparti très contraint.

De plus, tout ce qui aura été réalisé, tout au long de la scolarité, devrait apparaître dans un PEAC, « Parcours d’éducation artistique et culturelle de l’élève », un document papier de plus à élaborer pour recenser tout ce qui a été fait de l’école jusqu’au lycée et dont on peut douter de la pertinence.

Pour les aider, les professeurs peuvent se référer à des documents d’accompagnement assez détaillés, abordant le découpage des séances dans le temps ou la démarche de création sonore. Cinq exemples de séquences d’enseignement musical sont donnés comme « Peut-on imiter les animaux en musique ? ».

----

L’ensemble du dossier

- Présentation du dossier
- Enseignement artistique – Quoi de neuf dans les programmes ?
- « Une discipline particulière à enseigner » - 3 questions à Frédéric Maizières, maître de conférence en musicologie à l’université Toulouse Jean Jaurès
- Orchestre à l’école de Bressuire (79) – Un brass band de jeunes
- « Se former pour se décomplexer » - 3 questions à Nadia Metivier, conseillère pédagogique départementale en éducation musicale en Gironde
- En maternelle à Metz – Chorale à plusieurs voix
- « À l’école, il faut une éducation par le plaisir, par le rythme » - Entretien avec Didier Lockwood, violoniste de jazz, parrain de plusieurs « classes orchestres » en zones d’éducation prioritaire