Appel
Préserver le "Plus de maîtres que de classes"
31 mai 2017

Alors que le « Plus de maîtres que de classes » est aujourd’hui remis en cause, le SNUipp-FSU demande au Président de la République de préserver un dispositif prometteur et relance son appel pour l’éducation prioritaire.

Dans un courrier adressé au Président de la République, le SNUipp-FSU lui demande de ne pas remettre en cause le dispositif « Plus de maîtres que de classes ». Travail collectif pour développer de nouvelles formes de pratiques de travail, regards croisés sur les élèves, meilleure explicitation des apprentissages, multiplication des interactions au sein de la classe, accent porté sur la prévention : ce dispositif est un levier prometteur pour améliorer la réussite des élèves. Plébiscité par les enseignants, il est absolument nécessaire de le renforcer, alors que les premiers effets bénéfiques commencent tout juste à être évalués. Le ministère doit entendre les enseignants et les chercheurs et renoncer à sa suppression.
Le syndicat relance dans le même temps son appel pour l’éducation prioritaire, un appel qui proclame que « la scolarisation précoce, le travail en équipe et l’augmentation du taux d’encadrement des élèves sont des leviers de réduction des inégalités scolaires. » L’appel est aujourd’hui soutenu par 62 chercheurs et personnalités du monde de l’éducation.

Lire :
- La lettre au Président de la République
- L’appel du SNUipp-FSU