Donner mieux à ceux qui ont moins

Mis à jour le 27.11.17

En éducation prioritaire, donner plus sans aider à trouver les clés ne suffit pas.

Généralisée en septembre 2015, la refondation de l’éducation prioritaire a modifié la donne dans les écoles ciblées en créant des nouveaux dispositifs comme le « plus de maîtres que de classes » et en dégageant un temps institutionnel destiné à la formation et au travail d’équipe. Patrick Picard analyse les premiers effets observables, notamment sur le travail enseignant, et dégage les pistes à explorer et les conditions nécessaires pour avancer vers la réussite de tous les élèves.

Patrick Picard est responsable du Centre Alain Savary, à l’Institut français de l’éducation, qui travaille sur l’éducation prioritaire, la formation continue des enseignants, la plateforme Neopass@ction, la collaboration entre les métiers, «Plus de maîtres que de classes », les relations écoles-famille, les obstacles à l’apprentissage.

La vidéo

L'interview complète dans Fenêtres sur cours

Image Picard