Pisa focus 2
PISA : compétences des élèves en lecture
2 janvier 2011

L’analyse détaillée des résultats des élèves français aux évaluations PISA en lecture ne donne pas d’indications particulières sur leurs points forts ou points faibles. Sur l’ensemble des domaines testés, les résultats tournent autour de la moyenne.

Lecture

Quels enseignements ?

Que retenir du détail des analyses de PISA concernant la lecture ? Quel que soit le champ étudié ou le support, les résultats des élèves français restent dans une zone « non significativement différente » de la moyenne. L’argument selon lequel « nous » aurions d’excellents élèves et beaucoup de très faibles est exact mais ne concerne pour les très forts qu’un très petit pourcentage d’élèves. Les pays qui ont de meilleurs résultats ont à quelques exceptions près (comme le Portugal ou le Danemark) plus d’excellents élèves ... mais ils ont tous moins d’élèves faibles et très faibles !
- La différence de score entre filles et garçons est également dans la moyenne.

Qu’évalue PISA ?

Les évaluations sont plus centrées sur le « lire pour apprendre » que sur l’« apprendre à lire ». La littéracie est définie comme la capacité d’une personne à comprendre et utiliser des textes écrits, à engager une réflexion à leur sujet et à montrer de la motivation pour y chercher un moyen pour développer ses connaissances, atteindre un objectif, participer à la société. Elle comprend des connaissances qui vont du simple décodage à la connaissance des mots, de la grammaire, de la linguistique... jusqu’aux connaissances sur le monde. Elle comprend aussi la conscience et la capacité à utiliser des stratégies appropriées face à un texte.

Les compétences évaluées sont regroupées en 3 séries : trouver une information et en rendre compte, comprendre et interpréter, réfléchir et donner son avis. Les textes proposés sont dits « continus » ou « discontinus » (graphiques, tableaux...) et peuvent être numériques. Les questions peuvent être à choix multiple, fermées ou ouvertes et demander des réponses de longueur variable.

trouver une information et en rendre compte : Le lecteur doit dans ces exercices (¼ d’entre eux) rechercher, sélectionner et regrouper des informations. La demande peut être effectuée très simplement avec des mots proches de ceux qui doivent être recherchés ; Elle peut aussi être complexe, impliquer de trouver des synonymes, d’élaborer des catégories mentales pour identifier ce que l’on cherche, de choisir entre des informations qui semblent similaires ;

comprendre et interpréter recouvre la moitié des exercices proposés. Les tâches demandées requièrent de comprendre les relations entre les différentes parties d’un texte, comme par exemple problèmes/solutions, causes/effets, catégories/exemples, équivalences... Les exercices ont des niveaux de difficultés croissants : la relation peut être explicitement décrite, ou évoquée dans des paragraphes éloignés, voire dans des textes différents ; le lecteur peut avoir aussi besoin d’effectuer des inférences, un raisonnement déductif, une recherche de ce qui est sous-entendu par le texte.

réfléchir et donner son avis : ¼ des questions concernent ces tâches qui demandent de comprendre un texte, de porter un jugement connecté avec des connaissances et des idées extérieures au texte. Le lecteur doit mettre en oeuvre un travail intellectuel entre ce qu’il savait ou croyait et les informations données dans un texte. Pour cela il doit adopter une posture extérieure au texte, l’observer et évaluer sa qualité et son bien fondé. La connaissance des différentes structures de textes et des registres de langue jouent un rôle important dans ces exercices.

Quels résultats pour élèves français ?

Avec un score moyen de 496, ils se trouvent 3 points au-dessus de la moyenne des pays de l’OCDE, très loin de la Corée (539), de la Finlande (536), du Canada (524). A noter, hors OCDE, le score de Shanghai (556). La différence entre filles et garçons s’élève à 40 points (moyenne OCDE 39).

France OCDE Top
Trouver une information et en rendre compte 492 495 Shanghai 549
Comprendre et interpréter 497 495 Shanghai 558
Réfléchir et donner son avis 495 494 Shanghai 557
Textes continus 492 Shanghai 564
Textes discontinus 498 Corée 542
Total 496 493 Shanghai 556

Quelques exemples d’exercices de PISA, volume 1 p. 91 à p. 118 (en anglais), avec solutions et commentaires.

sur le même sujet :

Une France médiocre et des inégalités accrues

évaluations PISA et environnement socio-économique