Du 12 au 16 octobre
Mobilisation amplifiée
13 octobre 2010

Le succès de la journée de grève et de manifestations du 12 octobre montre l’amplification et l’accélération du mouvement. Pour préparer les manifestations de samedi 16, et sans attendre les conclusions de « l’interpro », les organisations syndicales ont décidé par endroits de reconduire la grève.

Encore plus de manifestants dans les rues mardi 12, augmentation du soutien de la population au mouvement (69%), entrée remarquée dans l’action des étudiants et des lycéens, accroissement du pourcentage de grévistes dans le privé, tout montre que non seulement le mouvement ne s’essouffle pas mais qu’il s’amplifie !

Les préavis de reconduction de la grève sont déjà posés ici ou là, jeudi, vendredi ou au début de la semaine prochaine. La plupart des assemblées générales, dans les départements, ont choisi d’attendre les conclusions de la réunion syndicale interprofessionnelle de jeudi et, en attendant de tout mettre en oeuvre pour assurer la réussite des manifestations programmées partout samedi 16 octobre.

Dans les écoles, près d’un enseignant sur deux était en grève mardi 12 et la totalité des rencontres avec les grévistes ont montré la volonté de poursuivre le mouvement. Une « reconduction raisonnée » est la formule qui rencontre le plus d’adhésion, reconduction qui prend des formes différentes : dès jeudi 14 ou vendredi 15 comme à Paris, dans la Sarthe, le Tarn-et-Garonne, le Gard, le Maine-et-Loire, entre autres ; dès lundi 18 comme dans les Pyrénées-Orientales, le Puy-de-Dôme, les Pyrénées-Atlantiques, la Seine-et-marne par exemple. Dans beaucoup de départements des enseignants des écoles ont manifesté leur volonté d’utiliser les préavis déposés et d’être en grève jeudi 14 en attendant les mots d’ordre nationaux. Partout, distributions de tracts, rencontres avec les parents d’élèves à l’occasion de leurs élections, assemblées générales... sont programmées. L’objectif, désormais, est de dépasser les 3 millions et demi de manifestants samedi 16 !

JPEG - 15 ko
A Agen, "opération 60 balais pour tous !"