Sciences
Les survivants de l’extrême
3 avril 2011

C’est une exposition remarquable qui est actuellement présentée au Palais de la Découverte dans le cadre d’Universciences. Elle présente les adaptations du monde vivant aux milieux extrêmes en cinq conditions : le froid, l’aridité, la chaleur, le manque d’oxygène et l’obscurité.

A chaque partie est dédié un vaste espace avec lumière et couleurs spécifiques. Textes courts, cartes, photos et films accompagnent les animaux (vivants ou naturalisés) ainsi que les dispositifs de manipulation. Des jeux interactifs complètent la scénographie.

L’objectif est ambitieux car à travers le thème ce sont les notions de milieu naturel, d’écosystème et d’adaptation des espèces qui sont les cibles des apprentissages visés. L’observation scientifique des caractéristiques physiques des être vivants et de leurs comportements est un pas vers la compréhension de la sélection naturelle darwinienne et de l’adaptation, comme de l’importance du hasard.

Les manipulations proposées permettent une prise de conscience sensorielle pour expérimenter, toucher, ressentir mais aussi interagir. Savoir qu’un dromadaire peut boire 200 litres d’eau en 3 minutes est une chose, pomper la même quantité dans la même durée rend le savoir plus concret ! Réaliser l’empreinte de sa main sur la glace, fouler pieds nus du sable chaud, tester sa capacité respiratoire, s’orienter dans le noir... sont quelques-unes des expériences proposées.

Les outils pour préparer la visite sont disponibles sur le site de l’exposition : un dossier pour l’enseignant, un questionnaire pour les élèves et son corrigé. Une conférence peut être programmée pour la visite de classe et il est recommandé de laisser les élèves en autonomie sachant qu’ils pourront par groupes travailler sur leur questionnaire en profondeur dans une salle et visiter librement les autres. Une mise en commun ultérieure permettra de fixer les connaissances. Le dossier de l’enseignant détaille les parties des programmes que l’exposition permet d’aborder. Il précise que le questionnaire n’est pas destinée à servir de base à une évaluation sommative ! Le dossier comprend une sitographie et une bibliographie très complètes.


Le site de l’exposition sur Universciences

L’exposition est réalisée par le Museum de Bruxelles,l’Experimentarium de Copenhague et le musée Naturalis de Leiden. Jusqu’au 28 août.

PS : à voir sur le site de l’Experimentarium la présentation de la fascinante exposition Body Worlds, interdite en France.