TICE
Les propositions du SNUipp sur les TICE
24 novembre 2010
  (1 vote)

La veille de l’annonce par Luc Chatel d’un « important » plan informatique, Sébastien Sihr, secrétaire général du SNUipp, invité du congrès des maires de France, a détaillé l’analyse et les propositions du syndicat.

C’est jeudi 26 novembre que Luc Chatel doit dévoiler son « ambitieux » plan pour l’informatique à l’école, à l’occasion de l’inauguration du Salon de l’éducation. On en mesurera l’ambition à l’aune d’un critère déterminant : Permettra-t-il à la France de combler son retard en terme d’équipement des écoles ? Les données de l’OCDE nous placent en queue de peloton et indiquent même une baisse du taux d’équipement en 2009, avec une moyenne de 8,6 ordinateurs pour 100 élèves !

Qui va payer pour l’équipement et l’entretien ?

« La problématique des TICE est au coeur des compétences croisées entre l’Etat et les collectivités locales », affirme le SNUipp dans le dossier de Fenêtres sur cours de novembre 2010. Il s’agit bien de soutenir l’effort financier des communes, en particulier celles qui disposent de moins de ressources que les autres. La maîtrise des TICE est d’ores et déjà indispensable à la vie personnelle et professionnelle des citoyens du XXIème siècle, et dans tous les pays du monde. Cet objectif de l’enseignement doit être assuré sur tout le territoire et pour cela un premier pas sera d’atteindre le taux d’équipement d’un ordinateur pour dix élèves.

Une formation pour les enseignants

Pour accompagner les évolutions technologiques, une formation initiale et continue est indispensable. L’utilisation pédagogique de nouveaux outils n’est pas donnée avec le mode d’emploi et l’équipement des classes n’est pas (seulement) destiné à faire marcher les industries de l’informatique. L’informatique ne sera pas le remède miracle à la difficulté scolaire mais peut contribuer, par de nouvelles approches des notions et des concepts, par son côté ludique et manipulatoire, par ses modalités de communication et sa rapidité de délivrance d’informations, à faire entrer certains enfants dans les apprentissages. Si le travail de l’enseignant en est forcément modifié, il doit l’être en toute conscience, facilité et plus efficace. Un accompagnement par la formation continue est indispensable. Le ministère a-t-il l’intention d’abandonner sa politique actuelle de suppression des actions de formation continue ?

Le SNUipp au congrès de maires

Mercredi 24 novembre, Sébastien Sihr, secrétaire général du SNUipp, était invité au congrès de maires de France, pour présenter l’analyse du syndicat. L’occasion de rendre publiques les positions du SNUipp et de lancer trois propositions : la mise en place d’un référentiel national qui définirait les contenus et les modalités de la formation et de l’accompagnement des enseignants ; l’élaboration d’une Convention Etat-communes clarifiant financements, responsabilités, achats et maintenance ; la création d’un Observatoire de l’équipement et des pratiques numériques pédagogiques.

PDF - 86.3 ko
Intervention de Sébastien Sihr sur les TICE