L’enfant du zoo
4 janvier 2006

D. Daeninckx - Rue du monde (Roman du monde) 2004 (10,50 euros) Dès 10 ans

En 1931, la petite Eve monte de Laval à Paris pour visiter la Grande Exposition coloniale. Elle découvre les cases aux toits pointus d’Océanie, le palais de Schéhérazade, le zébu de Zanzibar, et même, dans des cages, derrière des grilles, « les anthropophages » de Nouvelle-Calédonie.

Parmi eux, il y a un garçon de son âge, avec qui elle ose parler. Il lui apprend qu’il n’a jamais été cannibale, qu’il mange des noix coco, des bananes, du cochon sauvage et des roussettes, mais qu’on l’a « importé » de Nouvelle Calédonie pour jouer le rôle d’un sauvage féroce, parce que c’est la représentation que les français de l’époque ont des colonisés : des êtres inférieurs, plus proches de l’animal que de l’homme...

Débute alors (nous sommes dans une fiction optimiste !) une longue et fidèle amitié.
- Sur ce sujet, D. Daeninckx a également écrit un récit pour adulte : « Cannibale » (Gallimard, folio 1998)
- Cf. aussi sur le site : http://www.monde-diplomatique.fr/20... l’article du monde diplomatique d’août 2000 « Ces zoos humains de la République coloniale, des exhibitions racistes qui fascinaient les européens. » de N. Bancel, P. Blanchard & S. Lemaire.
- Nicolas Bancel et Pascal Blanchard, ont publié « De l’indigène à l’immigré » Gallimard, coll. « Découvertes », Paris, 1998.