L’HISTOIRE D’HAÏTI & TOUSSAINT LOUVERTURE
21 janvier 2010

HAÏTI,

"La perle des Antilles",

"Fille des sismiques orgies
Lueur incandescente des midis atlantiques"

(Camille Roustan, poète haïtien 1912/1961),

"comme une large fleur au velours cramoisi"
(Emile Roumer, poète haïtien 1903/1988).

Entre des terres espagnoles et anglaises, l’île a conservé la langue français qu’elle a défendue becs et ongles contre l’anglais au temps de l’occupation américaine, mais le créole, ancien parler commun aux colons et aux esclaves brasse des mots de toutes les invasions subies et elles furent nombreuses, espagnoles, anglaises, française, américaines !

Avant que Christophe Colomb ne débarque en 1492, les Amérindiens appelaient leur ile AYITI (Haïti : terre montagneuse) jusqu’à l’arrivée des Espagnols qui la baptisent Hispaniola et sa capitale Santo Domingo. Les Français, lors du traité de Ryswick en 1697, obtiennent de l’Espagne le tiers occidental de l’île qu’ils nomment Saint Domingue. Les indiens de l’île avaient été très vite décimés par les guerres, les travaux forcés et les maladies. Pour y suppléer, la Traite des noirs fournit les nouveaux esclaves, tandis que l’île se peuple de blancs émigrés, dames de petite vertu et boucaniers qui deviennent planteurs : 8500 habitants et 400 000 esclaves... Saint Domingue fait la richesse de la France du XVIIIeme siècle. On a construit Versailles avec le sucre de Saint-Domingue, la sueur et le sang des esclaves noirs . C’est dans ce contexte qu’interviennent quelques hommes qui vont changer le destin d’Haïti : Toussaint Louverture et Dessaline, entre autres.

L’HISTOIRE D’HAÏTI RACONTEE AUX ENFANTS (D)
Mimi Barthélemy, ill. Elodie Barthélémy – Mémoire d’encrier 2000

Dès 10 ans (Bibliothèque et Amazon.ca, site de langue anglaise)

Mimi Barthélemy, la grande auteure et conteuse haïtienne, se glisse dans la peau de Mimi, jeune adolescente pour raconter le pays de son enfance. Avec elle, les jeunes lecteurs survolent quelques grands moments de l’histoire d’Haïti. Entrecoupé de fragments de chansons de l’ile, ce livre est une invitation au voyage. Les dessins de la plasticienne Élodie Barthélémy, qui illustrent l’ouvrage, soulignent la beauté de ce pays, la force de ses habitants et les points les plus importants son histoire tragique.

TOUSSAINT LOUVERTURE

Toussaint dit Louverture, esclave noir affranchi, serait né à Saint-Domingue en 1743. En 1791, il devient le chef de la révolte des esclaves de l’île dont la partie Ouest sera appelée plus tard Haïti. En 1794, il se rallie à la France révolutionnaire qui vient d’abolir l’esclavage. Grâce à ses alliance et à ses compétences militaires, il boute Anglais et Castillans hors de l’île, rétablit l’ordre et l’économie... et est nommé par la france Général puis gouverneur ! . Les esclaves d’Haïti deviennent des hommes libres.

Nommés Général puis Gouverneur par la France, Toussaint tente de proclamer la première république noire indépendante. Mais la politique trouble de l’Espagne et de Bonaparte qui rétablit l’esclavage sur les grandes plantations et n’a pas envie de perde les richesses d’Haïti, les luttes fratricides entre noirs et mulâtres dans l’île, amènent sa défaite face aux troupes françaises débarquées. Fait prisonnier, il meurt en France en 1803.

C’est Dessaline qui prend sa succession à la tête des esclaves insurgés et remporte une victoire sans précédent, chassant les Français de l’île. Le 1er janvier 1804, la République d’Haïti est proclamée, première République noire et indépendante - très mauvais exemple pour les autres îles des Caraïbes et de l’Amérique du Sud, aux yeux de la France, l’Angleterre, l’Espagne et l’Amérique qui ne lui pardonneront pas ! -.

En partie à cause de cet ostracisme, l’histoire d’Haïti jusqu’à nos jours, entre catastrophes naturelles, désastre écologique et économique fut sanglante et tourmentée. Mais son peuple, ses poètes, ses artistes, résistent et chaque matin dans la cour des écoles, en hissant le drapeau bleu et rouge, les enfants chantaient, jusqu’à ce jour, l’hymne national de la République, La Dessalinienne...

HAÏTI,REPUBLIQUE CARAÏBE (D)
Pierre Pluchon - Ecole des Loisirs 1980 - Ados Adultes (cf. Librairies virtuelles et Bibliothèques)

TOUSSAINT LOUVERTURE (D) Pierre Pluchon - Fayard (27€)

Pierre Pluchon, historien de la colonisation, écrivain, ambassadeur de France en Haïti retrace d’une plume enlevée l’histoire mouvementée de l’Ile depuis les origines aux années 80. Il conduit son récit comme un carnet de voyage, entrecoupé de considérations sur la vie quotidienne, les coutumes et croyances (le Vaudou), les arts, avec de nombreuses citations d’écrivains et de poètes, des reproductions de peintures et de photographies. Lecture dynamique claire et très plaisante.

TOUSSAINT LOUVERTURE ET LA REVOLUTION DE SAINT DOMINGUE (Haïti) (BD)
Pierre Briens, ill. Nicolas de Saint-Cyr – Orphie (15€) Dès 10 ans

Une Bande dessinée à la ligne claire, déjà parue chez Hachette en 2003 dans la collection les BD de l’histoire. Le dessin minutieux rend bien l’atmosphère de l’île au XVIIIème siècle au temps de l’esclavage et des grandes plantations, et campe un Toussaint Louverture historiquement crédible.

Marie-Claire Plume