Il faut désobéir : La France sous Vichy (RD) Didier Daeninckx, ill. Pef – Rue du monde (Histoire d’histoire) 2002 (12,20€) Dès 8 ans
22 mars 2007

Dans ce premier volume de la trilogie « Les trois secrets d’Alexandra », le grand-père raconte à Alexandra, sa petite-fille, un épisode terrible de son enfance.

Petit garçon juif, en France, durant l’occupation, il connut les Nazis, l’étoile jaune, les rafles… Mais il évoque surtout la figure du policier de Nancy qui, désobéissant à des ordres contraires à sa morale, est venu avertir sa famille de leur arrestation imminente, favorisant leur fuite et leur sauvant la vie, au péril de la sienne. Le titre provocateur du récit est un appel à la résistance et au devoir de désobéissance quand les circonstances l’imposent. Le texte de Didier Daeninckx, simple et émouvant, est complété par les dessins forts et sombres de Pef. Douze photos d’époque légendées, situées dans de petites vignettes, replacent le récit dans son terrible contexte.

L’ouvrage est dédié "à Pierre-Marie, inspecteur de police et ses sept collègues du Commissariat Central de Nancy, qui, en juin 1942, ont sauvé la vie à quelques 300 juifs, en désobéissant aux ordres antisémites du gouvernement de Vichy".

Les deux autres titres de la trilogie sont :
- Un violon dans la nuit : déportation et camp d’extermination
- Viva la liberté : la part des résistants issus de l’immigration, dans la libération de la France.