Grève le 23 septembre
Retraites : en finir avec ce projet de loi injuste !
16 septembre 2010

« Rien n’est joué » lance l’Intersyndicale (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FSU, Solidaires, UNSA) dans un communiqué commun tout en appelant les salariés à « se mobiliser fortement » lors de la journée de grève et de manifestations du 23 septembre

« Rien n’est joué » lance l’Intersyndicale (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FSU, Solidaires, UNSA) dans un communiqué commun tout en appelant les salariés à « se mobiliser fortement » lors de la journée de grève et de manifestations du 23 septembre. De fait, une réunion de toutes les organisations, FO compris, a eu lieu ce jour pour tirer un bilan très satisfaisant des actions du 15 septembre et pour affirmer leur détermination à lutter contre « le projet injuste et inacceptable de réforme des retraites », un texte « pourtant rejeté par une large partie de l’opinion publique ». Cette détermination pousse aussi tous les syndicats et confédérations à envisager une poursuite des actions au-delà du 23.

En effet cette réforme est « un non-sens, non seulement au regard de l’histoire sociale mais aussi de l’évolution des modes de production », analyse de son côté la FSU dans un communiqué du 15 septembre. Un non-sens qui repose, de surcroît, sur des mensonges. « Les déficits actuels des régimes de retraite ne sont pas tant dus à la situation démographique qu’à la crise économique et aux choix économiques », précise-t-elle.

Des alternatives existent. Le gouvernement refuse de les envisager. Il reste campé sur ce qu’il a érigé en principe, à savoir l’allongement du temps de travail, et de cotisation, avec des conséquences terribles, notamment pour les femmes, et qui se mesureront encore plus pleinement pour les salariés d’ici une dizaine d’années...

C’est dans ce cadre que le 23 septembre le SNUipp contribuera à organiser des assemblées générales pour débattre avec les personnels de la poursuite de la grève, de son inscription dans la durée, de nouvelles manifestations locales ou nationales ou toutes autres modalités d’actions. Et l’Intersyndicale se réunira le 24 septembre pour décider des suites de l’action.

Lire le communiqué du 16 septembre de l’intersyndicale