Dossier : " Plus de maîtres que de classes | Le métier en équipe"
En bref
18 décembre 2012

- Rural | Rompre l’isolement

  • Les équipes mobiles académiques de liaison et d’animation (EMALA) ont été créées dans le but de rompre l’isolement des classes rurales, de favoriser le travail en équipe et de réduire les inégalités territoriales. Dans ce dispositif, un enseignant doté d’un véhicule type minibus se déplace avec du matériel pédagogique dans un ensemble d’écoles. La plupart du temps appuyée sur le CDDP, l’EMALA permet aux enseignants ruraux de bénéficier à la fois de ressources apportées et de la présence d’un maître supplémentaire pour l’organisation de séquences pédagogiques, la tenue de réunion... Si ce dispositif permet de relier les maîtres, il ne rompt que très partiellement l’isolement des élèves. Le 14 novembre, le SNUipp organisait un colloque sur le « plus de maîtres que de classes »

- Italie | Retour en arrière

  • Dans les années 90, à la faveur d’une baisse démographique significative et sur la demande des familles, l’école élémentaire italienne a augmenté le temps de prise en charge des élèves et s’est organisée en modules de deux classes confiées à trois enseignants, rompant ainsi avec le modèle un maître-une classe. Ce système a permis une certaine spécialisation de l’enseignant et en même temps une continuité de sa présence dans la classe. La planification des activités et des tâches enseignantes relevait de la responsabilité de l’équipe. En 2004, dans le cadre de restrictions budgétaires et malgré les protestations des enseignants et des familles, le ministère a remis en cause cette organisation : un enseignant devient alors le responsable de la classe où il enseigne plusieurs disciplines pendant dix-huit à vingt heures. Les élèves ayant plus d’heures d’école que les enseignants, les autres heures sont assurées par d’autres enseignants qui circulent entre plusieurs classes. Plusieurs enseignants interviennent encore sur chaque classe non plus simultanément mais successivement.

L’ensemble du dossier :

- Présentation du dossier
- Une circulaire au menu
- Martigues : pour améliorer les résultats
- « Un levier pour lutter contre la difficulté »
- STAINS : le plus de la maîtresse sup’
- Rapport 2001-2003, Un climat plus serein
- Colloque : Un accompagnement souple
- En bref
- « Coordination, régulation, coopération »