CM2-6ème
Des expériences multiformes
18 février 2013
  (1 vote)

La continuité des parcours scolaires entre école et collège connaît une réalité particulière dans l’éducation prioritaire où se sont multipliées des expériences différentes.

31 textes relatifs à la liaison CM2-6e ont été publiés par l’institution depuis 1974 et la loi sur la refondation amène une nouvelle pierre à cet édifice avec l’institution d’un conseil école-collège. Sur le terrain, de nombreuses pratiques de liaison se sont mises en place avec des approches diverses qui vont d’expériences à l’échelle des élèves à des collaborations entre enseignants des écoles et des collèges autour des questions d’apprentissage. L’éducation prioritaire a été un lieu d’expérimentation privilégiée sur cette question. La pratique la plus courante est la visite du collège par les élèves de CM2. Au collège Louise Michel d’Alençon, les élèves des trois écoles du secteur sont accueillis le temps d’une journée pour découvrir le collège. Autour d’un rallye dans l’enceinte de l’établissement, d’un cours de sciences, d’un repas au self... les élèves sont amenés à toucher du doigt les changements qui interviendront l’année suivante lors de leur passage en 6e. Cette journée est plébiscitée par les élèves et leurs parents qui sont accueillis à la fin de cette journée. Mais dans ce collège ECLAIR, (anciennement Réseau ambition réussite) la présence des maîtres référents, postes surnuméraires du 1er et du 2d degré à l’échelle du réseau donne une réalité nouvelle à la liaison école collège. En effet, deux enseignantes de lettres du secondaire font des co-interventions dans des classes primaires et une professeure des écoles supplémentaire intervient auprès de groupes de collégiens. Le rapport de 2009 consacré au réseau ambition réussite notait à ce propos que «  l’impact de ces démarches se mesure sur l’ensemble des savoirs : les élèves se sentent impliqués dans un réseau de professionnels qui se connaissent entre degrés, ce qui les réconforte et les cadre ». Cette continuité dans les parcours scolaires des élèves a été cadrée pour les élèves en difficultés par les PPRE passerelle mis en place en 2011.

Se connaître... et travailler ensemble ?

Pour aller plus loin dans la connaissance réciproque des deux degrés d’enseignement, d’autres actions à l’échelle des réseaux cherchent à développer les rencontres entre enseignants des écoles et des collèges pour faire « culture commune ». Le réseau des Provinces à Cherbourg dans la Manche a ainsi développé une série de formations entre enseignants, la dernière en date a été consacrée à la question des parents. Ces moments de rencontre entre enseignants permettent de mieux connaître les réalités professionnelles à l’école et au collège et d’éviter les caricatures. Ces échanges répétés ont abouti au collège Jacquard de Caen à l’expérimentation d’une intervention massée pour les élèves de 6e et de 5e en mathématiques et en français pour lesquels cinq adultes volontaires (un PE de CM2, un maître référent, deux PLC et un assistant pédagogique) travaillent auprès des élèves pour permettre aux plus en difficultés d’entre eux d’acquérir les compétences attendues en fin de CM2. Ces expériences multiformes rendues possibles dans l’éducation prioritaire par un pilotage particulier et la présence de maîtres surnuméraires ne peuvent l’être ailleurs que par la reconnaissance des actions engagées et si l’institution s’engage dans la formation et l’accompagnement aux pratiques de transition. A défaut le conseil école-collège pourrait rester une coquille vide.

Tout le dossier :

- Accompagner les passe-âges
- La fin des jeux
- Un guide de la transition école-collège
- « Un cadre et des ressources pour oser changer »
- Une passerelle sécurisante
- « Des partenaires pour la maternelle »
- Les transitions dans la loi
- GS : une erreur d’aiguillage ?