Des enseignants questionnés : première synthèse des résultats
7 octobre 2008

La prérecherche universitaire conduite par Catherine Mendoça Dias met en lumière les centres d’intérêts majeurs des enseignants concernés par les élèves nouvellement arrivés en France. Issus du premier et du second degré, 140 enseignants de 18 académies ont répondu à ce questionnaire en ligne.

La synthèse des réponses éclaire les préoccupations de ces enseignants quant à la prise en charge de ces élèves. La gestion de l’hétérogénéité arrive en tête des préoccupations de la majorité des enseignants, notamment en termes de besoins et de compétences des élèves accueillis. Une difficulté relevée est « la différenciation des parcours et des arrivées tout au long de l’année ».

Les sondés souhaitent également connaître les méthodes d’apprentissage scolaire en vigueur dans les pays d’origine et quelques rudiments des langues d’origines de leurs élèves. L’enseignement de disciplines autres que le français fait également partie des principales préoccupations des enseignants. Quant au fonctionnement des dispositifs de scolarisation, ils le trouvent à une grande majorité « à peu près satisfaisant », un peu plus de 20% le trouvent « peu satisfaisant » et 28% « « satisfaisant ».

Des dispositifs, pouvant être très variés selon les lieux, qui amènent également les enseignants interrogés à souhaiter des échanges en vue d’une plus grande unification des pratiques.