Rural
Creuse : la ruralité détroussée
3 mai 2011

En Creuse, département rural, les mesures de carte scolaire touchent de plein fouet les postes qui visaient à combattre les conséquences de l’isolement des écoles - et des enseignants !

Les départements ruraux souffrent – comme les autres - de la politique ministérielle de suppressions de postes. Quelles sont les caractéristiques de la ruralité ? Pour les écoles creusoises, la première caractéristique est évidemment l’isolement. Isolement humain avec de nombreuses classes uniques ou isolées en RPI ; isolement culturel ; isolement sportif ; mais aussi isolement professionnel.

Et c’est ce dernier point que les mesures de carte scolaire heurtent de plein front. Les 13 suppressions de postes (pour une baisse de 46 élèves !) ciblent en priorité les EMALA*, les postes d’intervenant FLE (français langue étrangère) et d’animateurs TICE, ainsi que les postes de Rased, justement des postes d’aide et d’ouverture pour les enseignants isolés ! Ces suppressions sont d’autant plus scandaleuses qu’il a manqué toute l’année une quinzaine de postes pour assurer les remplacements.

Le SNUipp 23 a remis au préfet, lors du dernier CDEN, les cartes des « zones blanches » du département, pour lesquelles il n’ y a pas d’intervention des personnels spécialisés des réseaux d’aide. « Embarras de l’Inspecteur d’académie et du Préfet », ont relaté les participants qui ont unanimement voté contre la carte scolaire.

Cliquer sur les cartes puis zoomer

JPEG - 720.1 ko
Zones blanches maîtres E
JPEG - 728.9 ko
Zones blanches psychologues
JPEG - 730.6 ko
Zones blanches maîtres G

* EMALA : Equipe mobile académique de liaison et d’animation. En Creuse les postes EMALA concernent musique, danse, jeux ; gymnobus ; arts Visuels ; technobus.


- Le site du SNUipp23