Négociations
Changer les rythmes : le SNUipp consulte les enseignants
16 octobre 2012
  (1 vote)

A partir de la semaine prochaine, le ministre compte engager des négociations bilatérales (réunion avec chaque organisation syndicale du 1er degré) sur les premières propositions faites lors de la discussion du 16 octobre sur les rythmes et leur traduction pour l’emploi du temps des élèves et les obligations de service des enseignants.

A la suite de cette négociation, le ministre rendra un arbitrage fin novembre afin que les collectivités locales puissent s’organiser pour la rentrée 2013. L’avenir des conditions de vie personnelle et professionnelle des enseignants ne doit pas se décider en une semaine. Il ne se jouera pas sans eux et leur avis doit donc être entendu. Depuis un mois, le SNUipp a lancé un grand questionnaire pour qu’ils puissent s’exprimer. C’est à ce jour le seul espace de parole qui leur a été ouvert alors que demain, ils seront en première ligne pour mettre en musique les orientations de la nouvelle loi. Qui peut croire que l’on fera avancer l’école sans s’appuyer sur l’expertise professionnelle de ceux qui la font vivre au quotidien ?

Lors des discussions de ces derniers jours, le SNUipp a rappelé sa détermination à informer et consulter les enseignants sur des orientations qui les concernent directement. Le ministre a entendu cette demande. De fait, début novembre, le SNUipp mettra sur la table de la négociation les résultats de son questionnaire. Aucun arbitrage définitif ne devrait donc être rendu d’ici là. La prise en compte de leur avis est une des conditions de la réussite de la révision des rythmes éducatifs. Le SNUipp sera le porte parole exigeant. Il sera intransigeant sur cette étape incontournable.

Lire aussi :

- rythmes : le scénario du ministre et les exigences du SNUipp