Direction d’école
Appel à l’aide pour la direction d’école
6 février 2011

Le SNUipp-FSU a écrit au Premier ministre pour lui demander de créer une véritable aide administrative pour tous les directeurs et directrices d’école, de la pérenniser de façon statutaire et de recruter des personnels qualifiés.

Le 4 février le SNUipp-FSU a écrit au Premier ministre pour lui demander de créer une véritable aide administrative pour tous les directeurs et directrices d’école, de la pérenniser de façon statutaire et de recruter des personnels qualifiés.
En effet si le besoin d’une aide administrative avait été admis en principe par le ministère, celle-ci était confiée à des personnes employées sous la forme des contrats aidés, de manière temporaire, sans formation. Ces "emplois de vie scolaire" ont pu faire la preuve de l’utilité de leurs fonctions, en dépit de conditions d’emplois minimales (durée d’emploi limitée, absence de formation, difficulté de réorientation professionnelle, etc). Or, depuis la rentrée en septembre, nombre de ces emplois eux-mêmes n’ont pas été renouvelés faute des financements suffisants de l’Etat. Du coup, les personnes recrutées comme EVS sont quasi exclusivement affectées à l’accompagnement des élèves en situation de handicap.

C’est donc le retour à la case départ pour la direction d’école, à cette différence près que le nombre des missions nouvelles et la charge administrative n’ont cessé d’augmenter ces dernières années (organisation de l’aide personnalisée, accompagnement éducatif, base-élèves, PPMS, projets et demandes d’autorisations en tous genres). C’est pourquoi le SNUipp-FSU s’adresse solennellement au Premier ministre, François Fillon, pour lui demander de répondre en urgence et "d’ouvrir des discussions pour les tâches des directeurs et directrices d’école soient mieux reconnues, pour rendre pérenne et statutaire l’aide administrative en assurant le recrutement de personnes qualifiées".

Dans le même temps, le SNUipp-FSU propose aux directrices et directeurs de faire de même en envoyant une carte pétition à l’Elysée (envoi gratuit) sur laquelle on peut lire "l’inflation exponentielle de notre charge de travail rend plus difficile l’accomplissement de nos missions qui nécessitent d’être mieux définies, mieux reconnues et accompagnées de moyens spécifiques". Cette carte est jointe au numéro 351 de Fenêtres sur cours ou peut être téléchargée ici.


Après avoir envoyé la carte pétition n’oubliez pas le CLIC !

Un compteur sera prochainement affiché. Attention un seul clic par adresse IP.

Untitled Document

- La Lettre du SNUipp-FSU à François Fillon

PDF - 143.4 ko
Lettre Direction

- La carte pétition

PDF - 753.9 ko
Carte postale direction