Forêts
Année internationale de la forêt
23 février 2011

L’ONU a proclamé 2011 « année internationale de la forêt ». L’occasion de travailler en classe sur cette richesse de la planète indispensable à sa survie.

Depuis plus de 20 ans la communauté internationale a pris conscience de la nécessité d’agir pour sauver « le poumon vert » de la planète. Pourtant plus de 13 millions d’hectares de forêts disparaissent encore chaque année, essentiellement dans les forêts tropicales. L’UNESCO estime qu’au cours des 8 000 dernières années, près de 80% des forêts vierges de la planète ont disparu, pour ne couvrir maintenant que 31% de la surface des continents. Aujourd’hui les principales causes de la déforestation sont la transformation des forêts en terres agricoles, l’exploitation illégale et incontrôlée raisonnée du bois, une gestion inexistante des sols, l’urbanisation.

La déforestation a des conséquences

- humaines : les forêts permettent la survie des populations les plus démunies de la planète en leur fournissant nourriture et bois de chauffage. Pour les Nations-Unies les activités économiques relatives aux forêts « ont une incidence sur l’existence d’un milliard six cents millions de personnes ».
- climatiques : L’arrêt complet de la déforestation permettrait – peut-être – de maintenir la hausse des températures planétaires en dessous de 1,5°C. Les forêts constituent un bouclier contre le réchauffement climatique parce qu’elles emmagasinent des milliards de tonnes de carbone.
- sur la préservation de la biodiversité : les forêts tropicales abritent 50% de la biodiversité mondiale et 80% de la biodiversité terrestre. Au-delà de cas emblématiques comme l’orang-outang de Bornéo, de nombreuses espèces sont menacées de disparition alors même qu’elles sont loin d’avoir été toutes répertoriées.

Des actions individuelles ?

Au-delà des grands sommets annoncés - la Conférence européenne des forêts en juin 2011 à Oslo, par exemple- des manifestations en tous genres sont organisées partout dans le monde comme le China Planting Tree day le 12 mars. Le WWF, entre autres associations, promeut, outre la sensibilisation des politiques et des acteurs économiques, un comportement éco-responsable. Il cible le soja qui sert à nourrir le bétail (« un terrain de basket de forêt en moins pour la consommation de viande d’une personne ») ; le papier « non responsable » ; l’or, à l’origine de zones de non droit et qui nécessite l’utilisation « d’1,3kg de mercure pour extraire 1 seul kg d’or » ; l’huile de palme dont l’augmentation de la superficie de culture est exponentielle ; le bois tropical importé : En 2011 en France 39% du bois tropical importé serait d’origine illégale.

A l’école ?

Dans les programmes, les occasions d’aborder le thème de la forêt sont multiples : monde végétal, climat, géographie physique, activités économiques, étude du milieu, gestion des déchets et recyclage, éducation éco-citoyennne... Dans les projets de classe et d’école, sorties, classes vertes ou de découverte, classes de neige et de mer, travail avec un garde forestier, sont autant d’occasion saisies par les enseignants pour étudier les arbres et les forêts.

Les actions programmées pour l’année internationale de la forêt peuvent être consultées sur les sites du ministère de l’agriculture ou de l’Office national des forêts. Rien de nouveau sur le site du ministère de l’éducation nationale, mais on trouvera quand même sur Eduscol un ensemble de projets réalisés dans les classes sur « Les arbres et la forêt ». Même anciens ils donnent des pistes : découvrir les interactions entre la forêt et l’eau en Guadeloupe, créer une haie bocagère dans la Vienne, réintroduire des jeunes arbres endémiques dans l’espace proche à la Réunion, créer un arboretum près de Grenoble, partir d’un projet littérature sur les arbres à Montpellier... Pour cette année scolaire, et à l’occasion de cette année internationale de la forêt, on retiendra le concours organisé par le Parc national de Port-Cros à l’attention des élèves de cycle 3. Les travaux des classes seront exposés au Fort saint-Agathe à Porquerolles.

>span class="puce_carree" class='spip_document_10007 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:5px;'> « L’Année internationale de la forêt »

sur le site de l’ONU

sur le site de l’ONF

sur le site du ministère de l’agriculture

sur le site du WWF

>span class="puce_carree" class='spip_document_10007 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:5px;'> WWF, éducation à la forêt

>span class="puce_carree" class='spip_document_10007 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:5px;'> Les arbres et la forêt sur le site Eduscol

>span class="puce_carree" class='spip_document_10007 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:5px;'> Le kit nature "la forêt de Robin le Lutin" pour les classes de maternelles(ONF)

>span class="puce_carree" class='spip_document_10007 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:5px;'> La forêt française sur le site de l’Inventaire forestier national

>span class="puce_carree" class='spip_document_10007 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:5px;'> la sélection littérature jeunesse de Marie-Claire Plume