Europe
15 décembre : journée européenne d’action
9 décembre 2010

La confédération européenne des syndicats organise, le 15 décembre prochain, une journée d’action pour dénoncer les politiques d’austérité à l’œuvre dans de nombreux pays d’Europe. Elle prendra la forme, en France, d’une interpellation des décideurs politiques et économiques par les organisations syndicales.

« Non à l’austérité pour tous et aux bonus pour quelques uns », c’est le message que la confédération européenne des syndicats (CES) fera entendre, partout en Europe, le 15 décembre prochain. Il s’agit en effet, à la veille du conseil européen, d’ « intensifier la campagne contre les politiques d’austérité en Europe, qui mettent à mal la cohésion sociale, accroissent le chômage et rendent impossible la réduction des déficits. » Inscrite dans la continuité du 29 septembre, cette journée d’action sera l’occasion de dénoncer les politiques d’austérité conduites dans plusieurs états membres, ainsi que les mesures de gouvernance économique annoncées par la commission européenne. De nombreuses actions décentralisées auront lieu un peu partout en Europe, notamment en Grèce, en Espagne, en Tchéquie ou en Hongrie. A Bruxelles, une délégation de la CES et des organisations syndicales belges cernera le siège de la commission à l’aide d’une ceinture, symbole de l’austérité.

Le 15 décembre en France

En France, la CFDT, la CGT, la FSU, Solidaires et l’UNSA ont choisi d’interpeller ensemble les décideurs politiques et économiques. Dans un communiqué commun, les organisations syndicales dénoncent les politiques d’austérité qui mettent à mal la cohésion sociale, frappent les plus fragiles et risquent d’entraîner un accroissement du chômage. Elles demandent à contrario « une relance économique tournée vers la satisfaction des besoins sociaux (…) ce qui nécessite une plus juste répartition des richesses, la réduction des inégalités, des investissements publics et privés, un renforcement des régulations de la finance et de l’économie. » Des initiatives unitaires sont prévues en province comme à Paris, où un rassemblement est organisé devant le ministère des finances.

- La carte d’Europe des manifestations

- Le communiqué intersyndical