Les communiqués

Direction d’école : Dorénavant, c’est « Je réponds quand j’ai le temps »
30 août 2011

La situation de la direction et du fonctionnement de l’école est dans un état critique : des tâches alourdies, des missions complexifiées, un manque de temps notable, et maintenant le non renouvellement de l’aide administrative. En cette rentrée, la coupe est pleine.

Ce n’est pas faute d’avoir tiré la sonnette d’alarme. En juin dernier, encore, le SNUipp-FSU demandait des mesures d’urgence pour les directeurs qui se voyaient retirer leur aide administrative.

Cette situation montre que l’assistance administrative ne peut se satisfaire de contrats précaires soumis aux aléas des financements. Un nouveau métier est indispensable au fonctionnement de l’école : celui de secrétaire administratif.

Aujourd’hui, le point de rupture est atteint. Mais, on ne se laissera pas faire. Le SNUipp-FSU appelle les directrices et directeurs d’école à ne plus traiter toutes les demandes de l’administration. Dorénavant, c’est « Je réponds quand j’ai le temps » : Ils ne se consacreront qu’ aux activités pédagogiques en lien avec les élèves et au travail relationnel indispensable auprès des familles. Le reste attendra : Enquêtes multiples, listings à fournir, demandes administratives, ne seront pas prioritaires.

La situation doit changer. Il est temps de reconnaître et de soutenir l’engagement des directrices et directeurs pour la réussite des élèves. Le SNUipp-FSU demande des mesures d’urgence et l’ouverture de discussions. Il prend contact avec ses partenaires syndicaux afin de construire un mouvement unitaire et d’ampleur pour changer la donne de la direction et du fonctionnement de l’école.

Paris, le 30 août 2011

- Le bandeau que le SNUipp-FSU invite les enseignants à utiliser lors de leurs correspondances avec les IEN et IA.

GIF - 17.6 ko
"Je réponds qd j’ai le temps" : clic droit/enregistrer l’image sous !