Retard à l'allumage pour la revalorisation

Mis à jour le 26.01.17

Les mesures de revalorisation salariale des enseignants prévues pour janvier n'interviendront finalement qu'en mars, avec toutefois un rattrapage au 1er janvier. Explications

Cela fait tout de même désordre. Le ministère de l'Éducation nationale annonce que la hausse des salaires qui devait intervenir sur la feuille de paye de janvier n'interviendra finalement…qu'en mars. En cause, pour la rue de Grenelle, « des saisies extrêmement compliquées dans les logiciels » qui entrainent un étalement dans la prise en compte des différentes mesures de revalorisation.

Dans le détail

- En janvier, sera mise en place la transformation d'une partie de l'indemnitaire en points d'indice. Une opération « blanche » en terme de gain immédiat, mais qui a un impact positif sur la future pension.

- Sur la paye de février sera intégrée la revalorisation de 0,6% de la valeur du point d'indice mise en place pour tous les fonctionnaires.

- En mars enfin, apparaitront les mesures de revalorisation liées à la mise en place des nouvelles carrières. De 2 à 7 points en fonction des échelons, avec un rattrapage au 1er janvier.

On notera tout de même que l'augmentation de la cotisation retraite, qui passe de 9.94 % à 10,29 % du traitement brut, interviendra bien, elle, dès janvier. Avec pour résultat immédiat une baisse de quelques euros sur la somme inscrite en bas à droite de la feuille de paye…